Plateformes de désherbage Herbinnov : ce qu'il faut retenir des résultats 2019/2020 !

Que faut-il retenir des résultats technico-économiques des plateformes de désherbage Herbinnov 2019/20 et comment sécuriser le désherbage des céréales en assurant la meilleure rentabilité à l’hectare ? Différents itinéraires techniques durables ont été mis en œuvre sur 3 de nos plateformes, localisées en zone céréalière : Nord, Centre et Ouest. C’est maintenant le moment d’en tirer les conclusions et de vous livrer nos résultats obtenus en gain net !

Sur ces trois plateformes, dont deux fortement infestées en vulpins (Centre et Nord) et une en ray-grass (Ouest), la pertinence des leviers agronomiques a encore une fois montré ses avantages. Combinés à des programmes de désherbage double automne, ou automne puis sortie d’hiver, les gains nets obtenus en fonction des itinéraires choisis sont proches de 1 000 €/ha !

Dans le Centre : faux-semis et décalage de la date de semis, suivi d’un double automne, demeurent la meilleure option !

Le meilleur itinéraire de désherbage est celui qui combine un faux-semis et le décalage de la date de semis de 10 jours, à une double application à l’automne de Mateno® + Laureat®, constate Véronique Galvan, animatrice commerciale chez Bayer, dans le Centre. Il a permis d’obtenir un rendement honorable pour l’année de 71,1 q/ha et de dégager un gain net de 940 €/ha, de moitié permis par les leviers agronomiques et de moitié par le programme de désherbage à double application. 

La part du levier agronomique est de 32,5 quintaux soit 458 €/ha. Cela représente 20 quintaux de plus que le témoin non travaillé et non traité.

Les autres itinéraires travaillés :

  • Passage de la herse étrille à l’automne : dans cet itinéraire, Mateno®, positionné en pré et solo à l’automne, permet de gagner un point d’Indice de fréquence de traitement (IFT) par rapport à un programme double automne pour un gain net quasi équivalent. 
  • Augmenter la densité de semis de 20 % a aussi fait partie des itinéraires testés, cet itinéraire a permis à lui seul de diminuer de 12 le nombre de vulpins/m2.

 

Pour retrouver tous les résultats et détails des itinéraires travaillés dans le CENTRE, cliquez ICI

Dans le Nord : sur parcelle résitante aux ALS les leviers agronomiques couplés au programme double automne ont fait leur preuve !

L'infestation en vulpins est élevée sur la plateforme : 1 350 pieds/m2 relevés dans le témoin non labouré. La résistance des vulpins par mutation de cible aux herbicides de la famille des ALS a été confirmée sur 38 % des individus prélevés.

Dans ce contexte c'est le  programme à deux applications d’automne qui a donné les meilleurs résultats sur parcelle labourée en 2018. Une première application avec Mateno®, suivie d’une seconde avec du prosulfocarbe, suivies par deux passages de houe rotative en sortie d’hiver. 

Le rendement obtenu est de 82 q/ha et le niveau d'efficacité à 96 %

En faisant abstraction du programme de traitement, l'itinéraire agronomique alliant le labour en 2018 et le désherbage mécanique est le plus intéressant cette année. Le gain net moyen se situe à 1 020 €/ha pour un rendement moyen de 79,75 q/ha.

Résultats en gains nets* des seuls leviers agronomiques mis en place en complément de tous les programmes :


 Pour retrouver tous les résultats et détails des itinéraires travaillés dans le NORD, cliquez ICI

A l'Ouest : avantage au décalage de la date de semis, complété par une base herbicide solide dès l'automne !

Très infestée en ray-grass avec un début de résistance aux ALS, la plateforme de Varaize, en Charente-Maritime (17), a obtenu les meilleurs résultats grâce au décalage de la date de semis : à lui seul, il a diminué de moitié le niveau d’infestations des graminées.

Dans la parcelle témoin qui comptabilisait plus de 800 ray-grass/m², le rendement n’a pas excédé 15 q/ha !

« Le levier agronomique, en complément des programmes, est absolument indispensable pour réduire durablement le stock semencier, estime Serge Fortunel, Ingénieur Conseil, Cultures et Environnement chez Bayer. »

Serge Fortunel
Ingénieur Conseil, Cultures et Environnement

Concernant les traitements herbicides, les programmes double automne et automne puis sortie d'hiver obtiennent des résultats quasi équivalents, se situant respectivement entre 75 et 78 q/ha pour un gain net de 67 à 68 q/ha soit près de 1 000 €/ha sur la base d’un prix de 15€/tonne de blé. Ce dernier est obtenu en déduisant les coûts liés aux achats d’herbicides et aux passages. Les résultats sont corrélés avec les niveaux d’efficacité des herbicides, proches de 97 %. 

Pour retrouver tous les résultats et détails des itinéraires travaillés dans l'OUEST, cliquez ICI

Découvrez également en replay notre webinar sur la présentation des résultats techniques et économiques de la campagne 2019/2020 et toutes les réponses à vos questions