Résultats Herbinnov Centre : le désherbage du blé, plus que jamais dépendant de l’agronomie

L’objectif de la plateforme de Roches dans le Loir-et-Cher est avant tout une remise à plat de la parcelle en abaissant considérablement le stock semencier de vulpins pour les prochaines campagnes. Le rendement obtient un niveau honorable autour de 70 q/ha en ajoutant le faux semis ou la herse étrille aux programmes de désherbage. Sans la mise en place de ces leviers agronomiques sur la parcelle infestée par des vulpins, le rendement n’atteint que 12 q/ha

Malgré une nuisibilité de la graminée estimée à 36 q/ha pour 400 épis/m2, le rendement en blé s’est maintenu avec, en moyenne, 70 q/ha grâce à l’association de l’agronomie - technique du faux-semis ou passage de la herse étrille - , aux programmes de désherbage.

Véronique Galvan, animatrice commerciale, insiste sur la pertinence de ces pratiques combinées. 

« Cette année, les agriculteurs pourraient s'orienter vers des semis de blé aux dates classiques suite aux échecs dus aux fortes pluies à l’automne 2019 des semis en décalé, observe-t-elle. En écartant l’option décalage de la date de semis, la gestion des adventices, notamment en situation de résistance, risque de se compliquer et nous préconisons de conserver, dans la mesure du possible, le décalage de la date de semis. Le passage de la herse étrille après le semis et la hausse de la densité de semis constituent aussi des pistes intéressantes dans nos essais. »

Véronique Galvan
Animatrice commerciale

Le faux-semis et le décalage de la date de semis suivi d'un programme double automne, une option très efficace !

Le meilleur itinéraire de désherbage sur la plateforme en termes de gain net s’appuie sur un faux-semis avec décalage de la date de semis de 10 jours. Il est complété par un passage double automne Mateno® + Laureat®. Le rendement obtenu s’élève à 71,1 q/ha soit un gain net de 940 €/ha.

La part du levier agronomique est de 32,5 quintaux soit 458 €/ha. Cela représente 20 quintaux de plus que le témoin non travaillé et non traité.

« Avec 71 q/ha, le rendement de cet itinéraire peut sembler moyen mais reste cohérent avec les résultats de cette année dans la région. Néanmoins, l’efficacité du double automne avec un faux-semis est à comparer avec celle de l’itinéraire classique de référence. Ce dernier est conduit avec un semis réalisé début octobre, sur parcelle non labourée. Dans ce cas, le programme herbicide choisi correspond à celui pratiqué dans la région. Le résultat ne s’avère pas satisfaisant avec seulement 12 q/ha ! »

Véronique Galvan
Animatrice commerciale

Contrarier le développement des vulpins en augmentant la densité de semis !

En augmentant de 20 % la densité de semis, les vulpins sont étouffés et manquent de lumière pour se développer, ce sont 12 vulpins/m2 en moins qui sont dénombrés par rapport à l'itinéraire technique de référence.

Le programme Mateno® puis Atlantis® Pro en sortie d’hiver affiche dans ce protocole agronomique le meilleur rendement avec 70,7 q/ha, un niveau d'efficacité sur vulpin de 98 % soit un gain de 908 €/ha. Preuve de l’efficacité de la combinaison des leviers agronomiques aux programmes herbicides. 

« Dans cet itinéraire fondé sur l’augmentation de la densité de semis, des chardons ont tout de même réussi à lever. Le fait de repasser en sortie d’hiver assure un bon nettoyage de la parcelle. »

Véronique Galvan
Animatrice commerciale

Passage de la herse étrille à l’automne : 32,1 q/ha en plus !

Le témoin avec un passage de herse étrille, 3 jours après le semis, donne 32,1 q/ha, soit 452 € de plus que le témoin non travaillé et non traité.

Le programme Mateno® + Atlantis® Pro en sortie d’hiver obtient le meilleur score avec 72,9 q/ha soit un gain net de 928 €. Le programme Mateno® seul suivi d'une herse étrille obtient un gain net équivalent au double automne et permet d’économiser un point d’IFT.

« Les effets des leviers agronomiques, cumulés ou non, aident à la mise en œuvre des programmes herbicides pour abaisser durablement le stock semencier. Chaque parcelle a sa problématique et sa solution. Il n’existe pas de standard mais la réponse apportée doit être efficace, rentable et durable. »

Jean-Louis Chevrier
Ingénieur Conseil, Cultures et Environnement

En synthèse

  • Les leviers agronomiques sont indispensables dans le cadre d’une forte infestation vulpins.

  • Le double automne Mateno® + Laureat® avec faux-semis donne le meilleur gain net avec 940 €/ha.

  • Le programme Mateno® seul permet de gagner un point d’IFT par rapport au double automne dans l’itinéraire combinant le traitement au passage de la herse étrille.