Résistances aux herbicides : le point sur les mécanismes

Certaines plantes résistent naturellement aux herbicides. Les produits ne font que révéler cette aptitude. Le point sur les mécanismes en jeu au sein de la plante. Et les précautions à prendre.

Lorsqu’au champ, l’absence quasi totale de symptômes de dégénérescence de l’adventice traitée est observée, les mécanismes naturels de résistance à l’herbicide utilisé sont certainement activés. Cette résistance se retrouve potentiellement en France avec les ray-grass, vulpins et folles avoines. Elle concerne principalement les herbicides des familles ACCase (FOP, Dymes, Dem …) et ALS (sulfolynurées, triazolopyrimidines…). Le mode d’action de l’herbicide devient alors inopérant. Deux mécanismes entrent en jeu : la résistance par mutation de cible ou la résistance par détoxication.

Résistance par mutation de cible

La cible visée par la molécule herbicide a subi une mutation. Au fil des applications avec le même produit ou le même mode d’action, des plantes sont sélectionnées, surtout si la rotation est courte et enchaîne les cultures de prédilection de la mauvaise herbe. Cette insensibilité de la plante visée à la molécule se transmet ensuite au fil des générations. La résistance portera alors sur plusieurs herbicides partageant le même mode d’action.

Résistance par détoxication

Deuxième mécanisme responsable de la résistance : la détoxication. La plante développe des enzymes qui dégradent les molécules de l’herbicide et les rendent inactives. Ce phénomène peut se développer pour une ou plusieurs molécules de familles chimiques identiques et peut également concerner d’autres molécules de familles différentes. Visuellement, la plante est affaiblie, légèrement décolorée mais ne meurt pas. Et évidemment, elle peut continuer à croître puis à se multiplier.

Déjouer la résistance aux herbicides

Voici les trois leviers à privilégier pour minimiser les résistances :

  • Adoption de rotation longue en introduisant une culture de printemps ;
  • Alternance des modes d’action ;
  • Utilisation de l’herbicide à sa dose efficace.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter :