Facteurs de risque et méthodes de lutte contre les insectes porteurs de virus sur céréales

Combiner les stratégies pour une protection efficace

1. Conduite agronomique :

  • Destruction des repousses et autres réservoirs à virus pendant l’interculture.
  • Choix d’une date de semis qui ne soit pas excessivement précoce.

2. Analyse précoce du risque :

  • En fonction de la date de semis, de l’espèce à semer, de la région et de l’environnement parcellaire (notamment pour la cicadelle).
  • En fonction des facteurs de risque disponibles précocement avant le semis (présence de pucerons dans l’environnement parcellaire, présence des virus dans les repousses, les maïs ou les graminées, historique...).

3. Choix d’une protection efficace, par la semence, contre pucerons et cicadelles avec Gaucho® neo ou Férial® neo en cas de risque précoce identifié.

4. Observations de la présence des insectes dans les parcelles non protégées Gaucho® neo ou Férial® neo ou insecticide :

  • En suivant les informations du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) ou autres données disponibles (piégeage spécifique distributeur, réseau Bayer…).

Facteurs favorables aux viroses