Thrips : à surveiller dès la levée

Dès la levée du pois, la surveillance s'impose : le thrips peut être présent et envahir rapidement la parcelle.

Dès la levée du pois, la surveillance s’impose : le thrips peut être présent et envahir rapidement la parcelle. Le seuil de nuisibilité est atteint lorsqu’en moyenne, un insecte est observé par pied dès que 80 % des plantes sont levées. Un traitement à base de deltaméthrine, contenue dans Decis Protech® / Pearl Protech® / Split® Protech, offre une bonne efficacité contre le thrips.

Les thrips sont à surveiller à partir de 80 % de plantes levées jusqu’au stade 5-6 feuilles. Ensuite, le pois n’est plus sensible.
Le seuil de nuisibilité, qui est alors fixé à un insecte par plante en moyenne, doit être relativisé en fonction de la vitesse de la levée du pois. Attention aux conditions peu poussantes car les dégâts peuvent s’avérer importants. Le risque d’infestation peut également être accru en cas de précédent blé ou lin.

Petite astuce pour dénombrer les thrips :

  • prélevez une dizaine de plantes au hasard, avec leurs graines, débarrassées de leur terre ;
  • placez-les dans un sac plastique transparent, fermé, et laissez le sac quelques minutes au soleil ;
  • après avoir secoué le sac, il ne reste plus qu’à compter les insectes.

Pour lutter contre les thrips, Decis Protech / Pearl Protech / Split Protech (15 g/l de deltaméthrine) s’utilisent à la dose de 0,42 l/ha.

La deltaméthrine, pyréthrinoïde de synthèse qui a fait ses preuves depuis de longues années, présente un large spectre d’activité sur les insectes nuisibles et une excellente persistance d’action. Cette substance active, efficace à faible dose, agit à la fois par contact et par ingestion : de quoi atteindre tous les insectes, qu’ils soient baladeurs ou piqueurs.

Les solutions Bayer

Decis Protech / Pearl Protech / Split Protech

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter :