Rhynchosporiose : très nuisible mais facile à reconnaitre

La rhynchosporiose est la maladie de l'orge, puisqu'elle est la plus nuisible et aussi la plus fréquente. Elle se manifeste dès le tallage et couvre ensuite tout le cycle de la culture.

Définition
Symptômes de rhynchosporiose sur feuilles d’orge

La rhynchosporiose se développe surtout au cours des printemps pluvieux. Les conditions optimales pour la germination sont une température de 15-20°C avec une hygrométrie de 95 à 98%.

Symptômes

Facilement reconnaissable par ses symptômes foliaires irréguliers, l’évolution de la maladie au champ s’apparente à celle des septorioses.

Les premiers symptômes sont des taches couleur vert gris qui apparaissent sur la feuille. Ensuite, une coloration brun vert se forme progressivement autour de ces taches.

Le centre des taches continue à s’éclaircir en se desséchant et finit par devenir blanc, sec et cassant pendant que la lisière brune s’affirme.

Parfois, la base du limbe est atteinte avec des symptômes de dessèchements au niveau des oreillettes et de la virgule.

Cycle

La maladie s’implante à l’automne lors de contaminations par le sol : l’inoculum se conserve sur les résidus de culture à la surface et dans le sol. Les spores produites sont alors disséminées sur les plantules lors d’épisodes pluvieux.

Pendant l’automne et l’hiver

La maladie s’étend avec les températures fraîches et la pluie en provoquant des symptômes typiques (voir Symptômes).

Au printemps

L’épidémie évolue en progressant d’étage foliaire en étage foliaire. Le champignon sporule abondamment sur les parties des feuilles atteintes. Les pluies vont disperser ces spores sur les étages foliaires supérieurs.

Cycle de développement de Rhynchosporium secalis, agent de la rhynchosporiose de l’orge