Maladies du blé : les périodes à risques

Pas de répit tout au long du cycle de vie du blé, les maladies se relayent pour atteindre leur but : affecter fortement le rendement. Néanmoins leurs fréquence et gravité restent inégales. L'essentiel est de contrôler les plus dommageables : la septoriose pour le blé tendre, la rouille pour le blé dur... sans oublier la fusariose en raison du risque mycotoxines. Vigilance au champ !

À savoir

Le raisonnement de la protection du blé contre le complexe de maladies prend comme point d’appui la septoriose, répertoriée comme la plus nuisible et la plus fréquente. L’emploi de solutions polyvalentes appliquées au bon moment permet en même temps de gérer les maladies secondaires.

Les principales maladies des blés

Fréquence et nuisibilité des maladies des blés

Maladies Nuisibilité Fréquence
PIÉTIN VERSE des céréales Faible Faible
OÏDIUM Faible Faible
SEPTORIOSE (Septoria tritici) Forte Forte
HELMINTHOSPORIOSE(HTR) Moyenne Faible
ROUILLE JAUNE Forte Faible
ROUILLE BRUNE Forte Moyenne à Forte
FUSARIOSE SUR EPIS - Fusarium rose - Microdochium ForteForte Faible à Moyenne Faible