La tordeuse, mangeuse de qualité

La tordeuse du pois, Cydia nigricana ou Laspeyresia nigricana, est un petit papillon présent dans la moitié nord de la France (Bretagne, Nord-Picardie, Centre).

Généralités

La tordeuse du pois, Cydia nigricana ou Laspeyresia nigricana, est un petit papillon présent dans la moitié nord de la France (Bretagne, Nord-Picardie, Centre). Les vols ont lieu de mai à juillet.

Les dégâts sont causés par la larve qui grignote les pois, ce qui impacte peu le rendement final de la culture mais beaucoup la qualité des lots, essentiellement pour les pois destinés à la conserverie.

Description

La tordeuse est un petit papillon de 15 mm d’envergure de couleur brun gris avec des reflets ocre. Il est reconnaissable à ses ailes de couleur brun olive avec des taches blanches et jaunes en forme de chevron. Les vols s’étalent de la fin mai à la fin juillet, quand la température est supérieure à 17°C.

La larve mesure de 1 à 18 mm de longueur en fonction de son stade de développement. Elle est de couleur blanc jaunâtre avec une tête et un thorax de couleur foncée.

Nuisibilité

La période de risque s’étale du début à la fin floraison. Les chenilles de tordeuse pénètrent les gousses et grignotent les pois. Chacune peut endommager jusqu’à six grains, ce qui affecte peu le rendement au final. En revanche, la qualité peut être mise à mal selon le débouché de la culture : pour des pois destinés à la conserverie, les conséquences peuvent être très dommageables avec le refus des lots contenants des grains rongés et/ou des chenilles dans les gousses.

Chenille tordeuse - pois
Chenille tordeuse - pois

Biologie, cycle

La tordeuse est un ravageur spécifique des protéagineux : pois, gesses, vesces, trèfle, lentille. Les vols des adultes vers les pois commencent en mai et durent jusqu’à fin juillet : actif l’après-midi, le papillon recherche des endroits non ventilés et à végétation dense. La femelle dépose jusqu’à 3 œufs sur les feuilles ou les gousses. Une à trois semaines plus tard, les larves sortent puis « se baladent » pendant une journée avant de pénétrer dans la gousse pour grignoter les pois. Cette phase peut durer de 15 à 30 jours. Puis la larve quitte la gousse et migre dans le sol où elle tisse un cocon pour hiberner.