Désherbage en sortie d’hiver, ne rien lâcher pour éliminer les ray-grass

100% d’efficacité en désherbage, sinon rien ! Ce pourrait être la ligne de conduite de la plateforme Herbinnov Ouest. En sortie d’hiver, les programmes d’automne affichent un résultat voisin de 90 à 95% d’efficacité. Tout est alors mis en œuvre pour aller chercher ces derniers points afin de limiter le stock de semences de ray-grass. Repérer la bonne fenêtre d’intervention est alors essentiel.

Herbinnov Ouest : traitement en sortie d’hiver le 14 février

Très peu de ray-grass s’étalent entre les pieds de blé, fin février, sur la plateforme Herbinnov référente pour la région Ouest, implantée à Varaize en Charente-Maritime. Les applications de désherbage d’automne réalisées en post-levée précoce et les programmes avec deux applications de post-levée montrent une efficacité entre 90% et 95%, confirmant les premières observations effectuées début janvier. La question de la pertinence d’un passage en sortie d’hiver avec une solution Mesomaxx est posée avec l’arrivée des conditions de traitement optimales.
« Néanmoins, nous maintenons un passage herbicide, car l’objectif de la plateforme est d’obtenir 100% d’efficacité. », complète Serge Fortunel, l’un des ingénieurs qui pilote les essais Herbinnov. La recherche de ces cinq points d’efficacité manquants est importante, car le niveau d’infestation est très élevé.

« Avec plus de 300 pieds de ray-grass par mètre carré, nous ne voulons pas laisser les derniers pieds levés monter à graines, car l’objectif à moyen terme est d’épuiser le stock semencier dans le sol », indique-t-il. Les essais mis en place les années précédentes ont toujours démontré l’intérêt de désherber tôt en sortie d’hiver afin de traiter sur des adventices jeunes avant la fin du tallage et de limiter la concurrence vis-à-vis de la culture du blé.

Repérer les meilleures conditions pour le désherbage en sortie d’hiver

L’agriculteur, Christophe Bertin, a débuté son désherbage en sortie d’hiver le 14 février.
« Les ray-grass sont tallés, il est temps d’intervenir », poursuit Serge Fortunel. Il rappelle les critères à prendre en compte avant le passage de l’herbicide afin qu’il exprime tout son potentiel d’action, en l’occurrence un des produits de la gamme Mesomaxx : « Une hygrométrie supérieure à 60%, un sol humide en surface, une hausse des températures annoncée dans les cinq jours à venir, des amplitudes thermiques inférieures à 15 °C. » Et pour que la matière active pénètre bien, il préconise de l’associer avec l’huile végétale Actirob® B.

LE CONSEIL EN SORTIE D'HIVER

La première intervention à réaliser en sortie d’hiver, c’est le désherbage. Un passage d’engrais azoté réalisé avant l’herbicide a pour conséquence de favoriser la croissance des mauvaises herbes. L’évolution d’une population d’adventices n’est pas toujours liée à un problème de résistance. Les conditions d’application sont fondamentales pour que l’herbicide exprime tout son potentiel.