Criocère (blé, orge)

Les céréales de printemps sont plus sensibles que celles d’hiver. Les larves consomment les feuilles entre les nervures mais respectent l’épiderme de la face inférieure. Un traitement est à envisager à partir d’une larve par talle et lorsque 10 à 20 % des dernières feuilles sont détruites.

Profil du ravageur

Conseils phytosanitaires