Arroser pour limiter les pyrales

Une irrigation bien conduite reste la meilleure parade contre la pyrale du maïs sur haricots. Pour les parcelles déjà infestées, rotation et travail du sol réduisent les populations.

La meilleure prévention contre les attaques de pyrales sur la culture de haricots reste l’irrigation : une fois arrosé, le couvert végétal freine la pénétration des adultes et ainsi la ponte des œufs. Pour les œufs déjà déposés, l’irrigation entretient un environnement humide défavorable à leur développement et au contraire profitable au parasitisme.

Dans le cas de parcelles infestées, un déchaumage suivi d’un labour augmente le taux de mortalité des cocons et limite les sorties des adultes de première génération. Le précédent maïs est à éviter, tout comme la proximité des parcelles de maïs.

Pour les cultures sous serres, les populations de pyrale peuvent être régulées à l’aide de trichogrammes, des petites guêpes qui parasitent les œufs du ravageur.

 

L'essentiel des mesures agronomiques :

→ Arrosage

→ Travail du sol

→ Rotation

→ Trichogramme