Septoriose : les étapes clés de la protection

Le traitement contre la septoriose se positionne en préventif, lorsque les spores sont libérées.

Symptômes de Septoria tritici
Symptômes de Septoria tritici

Les symptômes de nécroses de la septoriose ne sont pas encore visibles sur les feuilles de blé et pourtant c’est à ce moment, pendant la phase d’incubation, qu’il faut traiter.

Face aux pertes potentielles dues à la septoriose, l’objectif du programme fongicide est de protéger les étages foliaires qui conditionnent l’élaboration du rendement : essentiellement la F1 et la F2 et dans une moindre mesure la F3.

Si le risque septoriose est important, un programme fongicide visant la septoriose doit cibler en premier passage la protection de la F3, tout juste pointante au stade 2 nœuds. L’utilisation d’un modèle comme Positif permet d’affiner ce positionnement à la situation réelle du risque lorsque cette feuille se développe. Ensuite, en fonction de la pression maladie, du produit et de la dose utilisée, un deuxième traitement destiné à protéger la F2 et la F1 peut être nécessaire.

Si le risque septoriose est plus faible, un programme fongicide visant la septoriose devra cibler la protection des deux derniers étages foliaires F2 et F1, idéalement positionné au stade dernière feuille pointante ou dernière feuille étalée.

Dans tous les cas, les autres maladies seront à prendre en considération dans le choix des produits. La lutte contre la septoriose pourra être couplée avec une protection de l’épi si nécessaire.

Gaëlle Curé
Gaëlle Curé

Avis d'expert : Gaëlle Curé, Chef marché fongicides céréales

Le positionnement du fongicide est déterminant et ce, quel que soit le produit utilisé. Leur niveau d’efficacité, leur spectre ne s'exprime que si l'application est préventive. Dans ces conditions seulement, le produit exprime une efficacité optimale. La dose utilisée assurera persistance d’action et gains de rendement significatifs.

Si les observations au champ sont nécessaires, elles ne sont pas suffisantes. Pour la septoriose, l’observation d’une feuille verte ne signifie pas forcément que la feuille est saine. Positif, modèle informatique utilisé par votre conseiller agricole, se place alors en relais pour donner le top départ.

La  pertinence de cet outil a été démontrée par des analyses en laboratoire (méthode qPCR de recherche d’ADN) et confirmée par les résultats d’essais au champ. Positif est d’autant plus intéressant qu’il prend en compte les caractéristiques variétales, critères habituellement peu évalués dans les simulations.

Les étapes clés de la protection contre la septoriose

La protection contre la septoriose est complexe à mettre en œuvre, mais il existe des critères à prendre en compte permettant de la rendre efficace et réalisable.

Ces éléments sont :

  • la prise en compte de l’itinéraire agronomique.
  • le choix d’une solution efficace sur toutes les souches de septorioses.
  • le positionnement du traitement en préventif à l’aide d’un modèle du type Positif.
  • l’application d’une dose assurant la plus grande persistance d’action du fongicide.