Prévention des risques

Initiative de Damien Chombart sur la ferme de référence Château Lamothe de Haux (33)

Le point de vue de Bayer

  • Communiquer sur ce thème de la sécurité et sensibiliser les utilisateurs restent essentiels.
  • L’approche doit être collective (MSA, Bayer...) sur un sujet de cette importance.
  • Ces actions confirment la nécessité d’accompagner les utilisateurs lors de la manipulation des produits phytosanitaires via les actions de communication et de sensibilisation comme les Gestes Pro de Bayer.

Les bénéfices agriculteurs

  • Grâce au Document Unique, les risques et la prévention ont été évalués.
  • Meilleure organisation du travail et optimisation de la gestion des risques.
  • Sécurité des utilisateurs conciliée avec le confort au travail.
  • Ces formations participent aux bonnes relations employeurs/salariés.

Les résultats obtenus

Prise de conscience collective : les enjeux dans le domaine de la sécurité sont intégrés par tous et effectifs dans le quotidien :

  • mise en place d’un nouveau vestiaire pour les EPI, avec des armoires individuelles,
  • le confort d’utilisation de ces équipements est amélioré tout en conservant une bonne protection pour les usagers des produits phytosanitaires,
  • port systématique de l’écran facial par les salariés manipulant des produits phytosanitaires.

Perspective :

Le niveau sonore du pulvérisateur dans la cabine s’étant révélé trop élevé (plus de 70 décibels), une étude sera mise en place au sein de l’exploitation sur la possibilité de réduire le régime du moteur tout en gardant la même efficacité dans le travail.

Port d’Équipements de Protection Individuelle

Les enjeux

Amener l’ensemble des utilisateurs (employeurs et salariés) à la prise de conscience des risques potentiels et à la mise en application des bonnes pratiques lors de la manipulation de produits phytosanitaires en viticulture.

Les actions mises en place

  • Analyse des risques : sur la base du Document Unique, évaluation des risques au sein de l’exploitation, poste par poste.
  • Formations, connaissances liées aux risques : sensibilisation aux mesures de gestion de risques avec la MSA (Mutualité Sociale Agricole).
  • Organisation du travail :
    • réglage et entretien régulier du matériel,
    • mise en place de moyens de protection collectifs et individuels,
    • test d’Équipements de Protection Individuelle ou EPI (écran facial, tablier...) au niveau de leur efficacité et de leur confort.