Shadow® Plus

Mis à jour le 05/12/2021

Composition
glyphosate acide 360 g/l, soit 28.8% (m/m)
Autres composants dangereux
sel de potassium de glyphosate
Formulation
SL - concentré soluble
Une question sur ce produit ?

BayerService Infos
vous répond immédiatement par téléphone ou dans la journée par email.

Lun. à ven. - 8h à 19h
Appel gratuit depuis un poste fixe
0 800 25 35 45

Question par email
Shadow® Plus

Shadow® Plus

Mis à jour le 05/12/2021

HERBICIDE non séléctif utilisable en interculture . Voir le tableau d'usage.

Le produit est une spécialité à base de glyphosate acide concentré à 360 g/L (28,8 % m/m).
C'est un herbicide foliaire et systémique, non sélectif et non rémanent dans le sol.
L'action systémique du produitlui permet de migrer rapidement jusqu'à l'extrémité des racines et des rhizomes, pour permettre une destruction complète des mauvaises herbes. Son spectre d'action très large permet de détruire la plupart des adventices annuelles, bisannuelles et vivaces. L'absence de rémanence permet un semis rapide des cultures après désherbage.

L'utilisation du produit répond aux besoins technico-économiques de toutes les filières agricoles. Il s'emploie de manière raisonnée et durable en priorité : sur les flores difficiles à gérer mécaniquement ou agronomiquement : vivaces, invasives, nuisibles, allergènes ou résistantes à d'autres herbicides : en faisant une application localisée sur les adventices difficiles sous le rang des cultures pérennes :
dans les situations pédo-climatiques limitantes : parcelles en pentes, terrasses ou peu mécanisables (cailloux), sols érosifs ou peu portants, conditions d'entretien des sols difficiles (courtes fenêtres météorologiques d'intervention, conditions très sèches ou humides...) :
dans les systèmes culturaux basés sur la préservation de la structure des sols : techniques sans labour, cultures sous couvert permanent...

ZNT

1a. Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d'eau.
1b. Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 20 mètres par rapport aux points d'eau.

6a. Ne pas appliquer en situation de labour effectué avant implantation de la culture, à l'exception des cultures de printemps installées après un labour d'été ou de début d'automne en sols hydromorphes et ne pas dépasser la dose annuelle de 1080 g de glyphosate par hectare de parcelle.
6b. Uniquement dans les situations non mécanisables (vignes installées en fortes pentes ou en terrasses, sols caillouteux, vignes-mères de porte-greffes), ne pas dépasser la dose annuelle de 2160 g de glyphosate par hectare de parcelle.
6c. Réservé aux situations de non-labour.
6d. Ne pas appliquer sur plus de 40 % de la surface de la parcelle et ne pas dépasser la dose annuelle de 900 g de glyphosate par hectare de parcelle.
6e. Uniquement dans les situations de terrains non mécanisables (vergers en pente, en terrasses, sur buttes, sols très caillouteux/rocheux) ou de récolte mécanique des fruits au sol (fruits à coque, pommes à cidres, prunes "à pruneaux", etc.), ne pas dépasser la dose annuelle de 2160 g de glyphosate par hectare de parcelle.
6f. Ne pas utiliser pour l'entretien des forêts, à l'exception de la période d'installation du peuplement (hauteur inférieure à 3 mètres).

Zone non traitée
Voir détails
DRE

24 heures après traitement.

Délai de rentrée
Voir détails
INFOS SÉCURITÉ ET CLASSEMENT MÉLANGE

Équipements de protection individuelle

En cas d'urgence, appelez le 15 ou le 112 et le centre antipoison puis signalez vos symptômes au réseau Phyt'attitude au 0 800 887 887.

En savoir plus

Centres antipoison et de toxicovigilance
Angers02 41 48 21 21
Bordeaux05 56 96 40 80
Lille0800 59 59 59
Lyon04 72 11 69 11
Marseille04 91 75 25 25
Nancy03 83 22 50 50
Paris01 40 05 48 48
Rennes02 99 59 22 22

Vous pouvez également nous poser directement vos questions par téléphone du lundi au vendredi de 8h à 19h.
BayerService Infos
0 800 25 35 45

Raisonner l’ergonomie, l’organisation du travail, la protection collective et enfin les équipements de protection individuelle. La responsabilité du choix et de la décision du port des E.P.I. revient à l’agriculteur ou à l’employeur de salariés utilisateurs de produits phytopharmaceutiques. Le salarié utilisateur est également responsable de la décision du port de ces équipements.

Composition
glyphosate acide 360 g/l, soit 28.8% (m/m)
Autres composants dangereux
sel de potassium de glyphosate
Formulation
SL - concentré soluble
Haut de page

Usages et doses autorisées

Cultures
Cibles/Usages
Doses
Spécifications d'usage
Stade d'application
DAR (en jours)
ou BBCH max
ou NC (Non Concerné)
Précaution
réglementaires
(voir légendes)

1a. Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d'eau.
1b. Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 20 mètres par rapport aux points d'eau.

6a. Ne pas appliquer en situation de labour effectué avant implantation de la culture, à l'exception des cultures de printemps installées après un labour d'été ou de début d'automne en sols hydromorphes et ne pas dépasser la dose annuelle de 1080 g de glyphosate par hectare de parcelle.
6b. Uniquement dans les situations non mécanisables (vignes installées en fortes pentes ou en terrasses, sols caillouteux, vignes-mères de porte-greffes), ne pas dépasser la dose annuelle de 2160 g de glyphosate par hectare de parcelle.
6c. Réservé aux situations de non-labour.
6d. Ne pas appliquer sur plus de 40 % de la surface de la parcelle et ne pas dépasser la dose annuelle de 900 g de glyphosate par hectare de parcelle.
6e. Uniquement dans les situations de terrains non mécanisables (vergers en pente, en terrasses, sur buttes, sols très caillouteux/rocheux) ou de récolte mécanique des fruits au sol (fruits à coque, pommes à cidres, prunes "à pruneaux", etc.), ne pas dépasser la dose annuelle de 2160 g de glyphosate par hectare de parcelle.
6f. Ne pas utiliser pour l'entretien des forêts, à l'exception de la période d'installation du peuplement (hauteur inférieure à 3 mètres).

Traitements générauxDésherbage des zones cultivées avant mise en culture/avant plantation3.0 l/ha--




30 (cultures légumières et cultures industrielles) sinon NC1a , 6a
Traitements générauxDésherbage des zones cultivées avant mise en culture/avant plantation7.0 l/ha--
Uniquement dans le cadre d'une lutte réglementée



30 (cultures légumières et cultures industrielles) sinon NC1b
Traitements générauxDévitalisation des broussailles8.0 l/ha--
uniquement autorisé sur ceps de vigne. Pulvérisation en plein avec panneaux récupérateurs.



NC1b
Orge de printempsDésherbage avant récolte6.0 l/ha--
Adventices vivaces. Traitement par tâche uniquement. Stade BBCH 85 et plus.



7 1a
VigneDésherbage cultures installées1.5 l/ha--
Application sous le rang uniquement.



21 1a
VigneDésherbage cultures installées6.0 l/ha--




21 1a , 6b
Cultures fruitièresDésherbage cultures installées2.5 l/ha--
Application sous le rang uniquement.



21 sauf kiwi : 90 ; fruits à noyaux : 14 ; olive : 7.1a , 6d
Cultures fruitièresDésherbage cultures installées6.0 l/ha--




21 sauf kiwi : 90 ; fruits à noyaux : 14 ; olive : 7.1a , 6e
Jachères et cultures intermédiairesLimitation de la pousse et de la fructification0.9 l/ha--
Fétuque élevée, vesce commune, Trèfle violet, Ray-grass anglais, Trèfle incarnat



NC1a , 6c
Jachères et cultures intermédiairesLimitation de la pousse et de la fructification0.8 l/ha--
Radis fourrager



NC1a , 6c
Jachères et cultures intermédiairesLimitation de la pousse et de la fructification0.6 l/ha--
Phacélie, Ray-grass italien



NC1a , 6c
Jachères et cultures intermédiairesLimitation de la pousse et de la fructification0.5 l/ha--
Moutarde blanche



NC1a , 6c
Blé dur d'hiverDésherbage avant récolte6.0 l/ha--
Adventice vivaces. Traitement par tâche uniquement. Stade BBCH 85 et plus.



7 1a
Blé tendre d'hiverDésherbage avant récolte6.0 l/ha--
Adventices vivaces. Traitement par tâche uniquement. Stade BBCH 85 et plus



7 1a
EpeautreDésherbage avant récolte6.0 l/ha--
Adventices vivaces. Traitement par tâche uniquement. Stade BBCH 85 et plus.



7 1a
Orge d'hiverDésherbage avant récolte6.0 l/ha--
Adventices vivaces. Traitement par tâche uniquement. Stade BBCH 85 et plus.



7 1a
TriticaleDésherbage avant récolte6.0 l/ha--
Adventices vivaces. Traitement par tâche uniquement. Stade BBCH 85 et plus.



7 1a
ForêtDésherbage avant plantation3.0 l/ha--
Graminées annuelles.



NC1a , 6f
ForêtDésherbage avant plantation5.0 l/ha--
Dicotylédones annuelles et biannuelles.



NC1a , 6f
ForêtDégagement3.0 l/ha--
Graminées annuelles



NC1a , 6f
ForêtDégagement5.0 l/ha--
Dicotylédones annuelles et biannuelles.



NC1a , 6f
ForêtDégagement6.0 l/ha--
Adventices vivaces. Traitement par tâche uniquement.



NC1a , 6f
Le produit peut être utilisé sur les usages autorisés, conformément aux conditions d'emploi antérieures à cette nouvelle étiquette, jusqu'au 15/09/2021 inclus. Ces conditions sont disponibles sur demande. Pour les conditions d'emploi additionnelles liées à l'Evaluation Comparative, voir la description ci-dessous en rubrique 6.

Limites maximales en résidus de substances actives : se reporter aux LMR en vigueur au niveau de l'Union Européenne et consultables à l'adresse :http://ec.europa.eu/food/plant/pesticides/eu-pesticides-database

Bayer SAS ne préconise l'utilisation de ce produit que sur les cultures et usages mentionnés dans le tableau des usages ci-dessus et, à ce titre, décline toute responsabilité concernant l'élargissement de son utilisation à d'autres usages tels que prévus par l'arrêté du 26 mars 2014 et ses arrêtés modificatifs.
Pour toute utilisation liée à cet arrêté, veuillez contacter Bayer Service Infos au préalable au 0 800 25 35 45.

1. Organismes aquatiques

1a. Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d'eau.
1b. Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 20 mètres par rapport aux points d'eau.

Le tableau ci-dessus fait apparaître les précautions à prendre pour l'environnement, fixées par l'autorisation de mise en marché de la spécialité.
Si ZNT aquatique non fixée (en l'absence sur l'étiquette de zone non traitée par rapport aux points d'eau), respecter, selon les dispositions de l'arrêté du 4 mai 2017, la valeur minimale suivante : Zone non traitée 5 mètres.

6. Gestion des résistances

6a. Ne pas appliquer en situation de labour effectué avant implantation de la culture, à l'exception des cultures de printemps installées après un labour d'été ou de début d'automne en sols hydromorphes et ne pas dépasser la dose annuelle de 1080 g de glyphosate par hectare de parcelle.
6b. Uniquement dans les situations non mécanisables (vignes installées en fortes pentes ou en terrasses, sols caillouteux, vignes-mères de porte-greffes), ne pas dépasser la dose annuelle de 2160 g de glyphosate par hectare de parcelle.
6c. Réservé aux situations de non-labour.
6d. Ne pas appliquer sur plus de 40 % de la surface de la parcelle et ne pas dépasser la dose annuelle de 900 g de glyphosate par hectare de parcelle.
6e. Uniquement dans les situations de terrains non mécanisables (vergers en pente, en terrasses, sur buttes, sols très caillouteux/rocheux) ou de récolte mécanique des fruits au sol (fruits à coque, pommes à cidres, prunes "à pruneaux", etc.), ne pas dépasser la dose annuelle de 2160 g de glyphosate par hectare de parcelle.
6f. Ne pas utiliser pour l'entretien des forêts, à l'exception de la période d'installation du peuplement (hauteur inférieure à 3 mètres).

Délai de rentrée

24 heures après traitement.

Haut de page

Préparation du traitement

Préparation de la bouillie

Utiliser un volume d'eau compris entre 100 L et 200 L/Ha. Ne pas dépasser 300 L/Ha pour éviter tout risque de ruissellement. Remplir la cuve du pulvérisateur au 2/3, ajouter progressivement le produit en maintenant l'agitation, puis compléter le volume d'eau. Ne pas utiliser de récipients métalliques, en fer galvanisé ou en fer doux, non revêtus pour la préparation de la bouillie.

Mélanges et Compatibilités

Les mélanges doivent être mis en oeuvre conformément à la réglementation en vigueur. Pour connaître le détail pratique de cette mise en oeuvre, il est nécessaire de contacter au préalable BSI au 0 800 25 35 45.

Les mélanges doivent être mis en oeuvre conformément à la réglementation en vigueur. Pour connaître le détail pratique de cette mise en oeuvre, il est nécessaire de contacter au préalable le 0 800 25 35 45

Haut de page

Traitement

Dose(s) préconisée(s)

Le produit s'utilise à des doses variant de 1 à 7 L/Ha selon les types de mauvaises herbes et leur stade de développement (consulter les tables de doses recommandées).

L'Avis au JO du 8 octobre 2004 réglemente les quantités maximales de glyphosate à appliquer par hectare et par an.

USAGES
CATEGORIES
DOSES MAX HOMOLOGUEES en GLYPHOSATE ACIDE (g ma/Ha)
QUANTITE MAX ANNUELLE (g ma/Ha/an)
INTERCULTURES (cultures annuelles)Graminées annuelles

Dicotylédones annuelles et biannuelles

Adventices vivaces
1080

2160


2520
2880
CEREALES AVANT RECOLTE-2160
CULTURES PERENNESGraminées annuelles

Dicotylédones annuelles et biannuelles

Adventices vivaces
1440

2160


2880 (traitement par tâche)
2200

Conditions de traitement (époque, stade, seuil d'intervention)

Traiter sur des mauvaises herbes vertes saines, n condition poussante, et non recouvertes de rosée.
En cas d'utilisation d'adjuvant réducteur de dérive, veiller à utiliser une formulation sans effet antagoniste sur l'efficacité du produit. (Pour plus d'information consulter BSI ou votre technicien).

L'utilisation de ce produit doit se faire dans le cadre des bonnes pratiques agricoles :
Ne pas appliquer ce produit ou toute autre spécialité commerciale contenant du glyphosate au-delà des doses maximales définies dans l'Avis au JORF 8 octobre 2004 et des conclusions de l'Evaluation Comparative du 30/09/2020.
Traiter en dehors des périodes de gel et des heures chaudes (températures comprises entre 1 et 30 °C et hygrométrie supérieure à 50%).
Privilégier un traitement lorsque la température se situe entre 12 et 25°C et l'hygrométrie supérieure à 70%.
Ne pas traiter en cas de risque de pluie imminente.
Ne pas traiter si l'intensité du vent est supérieure à 3 sur l'échelle de Beaufort (supérieur à 19 km/h).
Eviter toute pulvérisation ou embruns sur le feuillage des cultures voisines, en particulier en été ou en automne pour les plantations arbustives.
Ne pas traiter les fossés en eau et les talus, bordures de champs ou pieds de clôture situés le long des points d'eau.
Afin de réduire et limiter la contamination des eaux de surface, mettre en place à l'échelle de la parcelle et/ou du bassin versant, des mesures de gestion appropriées telles que la mise en place de bandes enherbées et les restrictions d'utilisation dans les zones vulnérables.
Conditions particulières en cultures pérennes :
Pour la dévitalisation des souches de vignes, l'emploi de panneaux récupérateurs est obligatoire et permet de déroger à l'application d'une zone non traitée par rapport à la zone non cultivée adjacente.
Utiliser des dispositifs de protection de la vigne afin d'éviter, lors du traitement, tout contact entre le produit pulvérisé, les grappes et les feuilles.
Ne pas récolter les fruits ayant été en contact direct avec le sol ou ayant reçu le traitement.

Attention : en cas de recours à des techniques culturales nouvellement mises en oeuvre par l'utilisateur ou présentant une quelconque spécificité, l'utilisateur doit en informer son fournisseur avant toute utilisation du produit, afin que ce dernier puisse en vérifier la faisabilité avec le fabricant du produit.

Programme de traitement

Préparation des semis de printemps et d'automne
L'utilisation de ce produit permet de se débarrasser en un seul passage de la plupart des mauvaises herbes annuelles et vivaces levées avant les semis de printemps et d'automne. Remarque : Les rhizomes non repoussés non atteints par le traitement avec cet herbicide seront susceptibles de lever ultérieurement.

Après récolte sur chaumes de toutes cultures

Ce produit s'utilise après récolte de toutes les cultures, et permet de se débarrasser complètement de la plupart des mauvaises herbes annuelles et vivaces présentes. Un seul passage avec ce produit remplace jusqu'à 4 passages mécaniques.

Avant la moisson des céréales (blé tendre d'hiver, blé dur, triticale, épeautre, orge de printemps, orge d'hiver hors production de semences)
Ce produit permet d'éliminer les dicotylédones et graminées vivaces, sensibles à un stade développé lorsque la sève est descendante. Cet herbicide pénètre par les parties vertes des plantes pour être véhiculé par la sève. Il n'est donc pas absorbé par les céréales à maturité : la qualité du grain et des produits dérivés est préservée.
Traiter à 60-80 cm au-dessus de l'infestation lorsque l'humidité du grain est inférieure à 25 %.
Respecter un délai avant récolte est de 7 jours.

Cultures maraichères
Ce produit permet d'éliminer toute végétation indésirable (plantes invasives, toxiques), sans rémanence pour la culture maraîchère suivante. L'usage en interculture maraîchère, se pratique avant plantation et après récolte.
Ne pas traiter avec cet herbicide sur substrat de sable ou de tourbe.
Ne pas traiter sous serre ni au contact du plastique.

Destruction et limitation de la pousse des jachères et couverts
Ce produit peut être utilisé pour la destruction complète de couverts ou jachères semées ou spontanées, et éviter les risques de repiquages dans la culture suivante. Pour les différents types de couverts d'interculture implantés en Zone Vulnérables aux nitrates, respecter la réglementation en vigueur.

Désherbage des vignes et vergers
Hormis les vignes installées en fortes pentes ou en terrasses, sols caillouteux, vignes-mères de porte-greffes, le traitement doit être localisé uniquement sous le rang.
Le traitement avec ce produit ne doit pas toucher les ceps des vignes de moins de 2 ans, les écorces des arbres à pépins de moins de 3 ans et celles des arbres à noyaux de moins de 4 ans.
Eviter tout contact de la bouillie herbicide avec les parties vertes ou non aoûtées de la culture ainsi qu'avec les plaies non cicatrisées.
Pour garantir la meilleure efficacité du traitement sur les flores complexes à gérer, veillez à appliquer ce produit au stade optimal de sensibilité des adventices (ex : rosette pour l'érigéron). Privilégiez la mise en oeuvre du traitement après un diagnostic de la flore présente plutôt qu'à une période fixe du cycle cultural.
- En hiver, le traitement est à réaliser avant débourrement de la vigne.
- En été, afin d'éviter les contacts de la bouillie herbicide avec des parties sensibles, il peut être nécessaire de préparer la culture avant traitement : ébourgeonner, épamprer, supprimer les rejets de porte-greffe, relever et attacher la vigne si nécessaire.
Dévitalisation des ceps de vignes
La dévitalisation avec ce produit est une solution unique permettant la destruction complète des racines avant l'arrachage des ceps.

Désherbage des forêts, dégagement et dévitalisation
Ce produit permet le contrôle ou l'éradication de la plupart des espèces indésirables en forêt.
La dévitalisation avec cet herbicide permet une destruction complète des souches, et facilite ainsi leur arrachage.

Classification HRAC

G - Absorption foliaire, véhiculé par la sève jusqu'à l'extrémité des racines et des rhizomes. Agit par blocage de la biosynthèse des acides aminés aromatiques.

Application (matériel, pression)

Le matériel de pulvérisation doit être adapté, réglé et en bon état de fonctionnement pour permettre une pulvérisation régulière. Lors de la pulvérisation du produit il est nécessaire de s'assurer de la bonne répartition des gouttelettes sur la surface foliaire des herbes visées. Les gouttelettes ne doivent ni être trop petites (risque de dérive), ni trop grosses (risque de ruissellement).

Pour l'emploi

LIMITATION DES CAS D'APPARITION DE RESISTANCE
Toute population d'adventices peut comporter des plantes naturellement plus tolérantes à certains modes d'action des herbicides, qui peuvent de fait présenter des baisses d'efficacité. Le glyphosate est classé dans le groupe HRAC G. Certains biotypes de mauvaises herbes résistantes aux herbicides de ce groupe G (Lolium spp., Conyza sumatrensis) ont été confirmés en France, en cultures pérennes.
Afin de prévenir les risques d'apparition de résistances, nous recommandons de respecter :
les conditions optimales de traitement (température entre 12-25°C et une hygrométrie>70%), en dehors de ces conditions, les adventices peuvent être stressées ou entrer en état de dormance : l'efficacité du produit pourrait être réduite et la plante susceptible de développer une tolérance à la substance active.
le stade optimal de traitement des adventices, au-delà de ce stade les plantes peuvent augmenter leurs capacités de détoxification, et ainsi limiter leur sensibilité à la substance active. A long terme, des individus résistants se multiplient et une population qualifiée de « résistante » pourrait se développer.
les doses recommandées par adventice, celles-ci ont été définies après plusieurs années de tests et d'essais, elles font partie du dossier d'homologation et constituent une garantie d'efficacité du produit sur l'espèce si les conditions de traitement et le stade sont respectés. Un sous dosage peut entrainer un tolérance de la flore à la substance active, un sur dosage peut aussi entrainer des risques pour l'environnement.
Le fabricant ne saurait être tenu responsable de l'absence d'efficacité de son produit sur des biotypes résistants au glyphosate, non identifiés avant l'application du traitement.

- Eliminer les fonds de cuve conformément à la réglementation en vigueur.

Pour l'emploi (suite)

- Pour l'emploi LIMITATION DES CAS D'APPARITION DE RESISTANCE Toute population d'adventices peut comporter des plantes naturellement plus tolérantes à certains modes d'action des herbicides, qui peuvent de fait présenter des baisses d'efficacité. Le glyphosate est classé dans le groupe HRAC G. Certains biotypes de mauvaises herbes résistantes aux herbicides de ce groupe G (Lolium spp., Conyza sumatrensis) ont été confirmés en France, en cultures pérennes. Afin de prévenir les risques d'apparition de résistances, nous recommandons de respecter : les conditions optimales de traitement (température entre 12-25°C et une hygrométrie>70%), en dehors de ces conditions, les adventices peuvent être stressé ou entrer en état de dormance, l'efficacité du produit sera donc réduite et la plante peut ainsi développer une tolérance à la matière active. le stade optimal de traitement des adventices, au-delà de ce stade les plantes peuvent augmenter leurs capacités de détoxification, et ainsi limiter leur sensibilité à la matière active. A long terme, les individus résistants se multiplient on voit ainsi se développer une population qualifiée de « résistante ». les doses recommandées par adventice, celles-ci ont été définies après plusieurs années de tests et d'essais, elles font partie du dossier d'homologation et constituent une garantie d'efficacité du produit sur l'espèce si les conditions de traitement et le stade sont respectés. Un sous dosage peut entrainer un tolérance de la flore à la molécule, un sur dosage peut aussi entrainer des risques pour l'environnement. Le fabricant ne saurait être tenu responsable de l'absence d'efficacité de son produit sur des biotypes résistants au glyphosate, non identifiés avant l'application du traitement. - Eliminer les fonds de cuve conformément à la réglementation en vigueur.

Gestes responsables

AVERTISSEMENT
Toute reproduction totale ou partielle de cette étiquette est interdite. Respecter les usages, doses, conditions et précautions d'emploi mentionnés sur l'emballage. Ils ont été déterminés en fonction des caractéristiques du produit et des applications pour lesquelles il est préconisé. Conduire sur ces bases la culture et les traitements selon la bonne pratique agricole en tenant compte, sous la responsabilité de l'utilisateur, de tous les facteurs particuliers concernant votre exploitation, tels que la nature du sol, les conditions météorologiques, les méthodes culturales, les variétés végétales, la résistance des espèces... Le fabricant garantit la qualité du produit vendu dans son emballage d'origine et stocké selon les conditions préconisées, ainsi que sa conformité à l'Autorisation de Mise sur le Marché délivrée par les autorités compétentes françaises. Pour les denrées issues de cultures protégées avec cette spécialité et destinées à l'exportation, il est de la responsabilité de l'exportateur de s'assurer de la conformité avec la réglementation en vigueur dans le pays importateur

Haut de page

Précautions d'emploi

Pour le stockage


- Conserver le produit uniquement dans son emballage d'origine, dans un local phytopharmaceutique conforme à la réglementation en vigueur, à l'écart des aliments et boissons, y compris ceux pour animaux. Conserver hors de la portée des enfants et des personnes non autorisées.

Pour l'élimination du produit et de l'emballage


- Pour l'élimination des produits non utilisables, faire appel à une entreprise habilitée pour la collecte et l'élimination des produits dangereux.
- Ne pas réutiliser les emballages vides et les éliminer via une collecte organisée par les distributeurs partenaires de la filière Adivalor ou un autre service de collecte spécifique.

Mesures de protection des individus

Se laver les mains après toute manipulation/utilisation/intervention dans une parcelle préalablement traitée.

Ne pas manger, boire, téléphoner ou fumer lors de l'utilisation du produit.

Rapporter les équipements de protection individuelle (EPI) usagés dans un sac translucide à votre distributeur partenaire ECO EPI ou faire appel à une entreprise habilitée pour la collecte et l'élimination de produits dangereux.

Cliquer en haut à droite de l'image pour l'agrandir.

Nettoyage du pulvérisateur et gestion des fonds de cuve

À la fin de la période d'application du produit, l'intégralité de l'appareil (cuve, rampe, circuit, buses…) doit être rincée à l'eau claire. Le rinçage du pulvérisateur, l'épandage ou la vidange du fond de cuve et l'élimination des effluents doivent être réalisés conformément à la réglementation en vigueur.

CLASSEMENT DU MÉLANGE

H319 - Provoque une sévère irritation des yeux.

Attention
Conseils de prudence

P264 - Se laver (préciser les parties du corps à laver) soigneusement après manipulation.
P280 - Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/du visage.
P305+P351+P338 - EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : rincer avec précaution à l'eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer.
P337+P313 - Si l'irritation oculaire persiste : consulter un médecin.

Phrases réglementaires des produits phytosanitaires

SPe3 - Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée (ZNT) de 5 ou 20 mètres, suivant les usages, par rapport aux points d'eau.

Délai de rentrée

24 heures après traitement.

Mentions obligatoires

SP1 - Ne pas nettoyer le matériel d'application près des eaux de surface.
SP1 - Éviter la contamination via les systèmes d'évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes.

SP1 - Ne pas polluer l'eau avec le produit ou son emballage.
EUH401 - Respectez les instructions d'utilisation afin d'éviter les risques pour la santé humaine et l'environnement.

Mentions légales

Shadow® Plus ¤ 360 g/l glyphosate acide ¤ AMM n°2090188 ¤ Détenteur d'homologation : Bayer SAS ¤ ® Marque déposée Bayer


Lésions oculaires graves/irritation oculaire, catégorie 2

¤ ¤ ¤ Attention ¤ ¤ ¤ H319 - Provoque une sévère irritation des yeux.


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l'environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto. Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d'emploi : se référer à l'étiquette du produit ou à la fiche produit sur www.bayer-agri.fr - Bayer Service infos au N° Vert 0 800 25 35 45.

Produits pour les professionnels : utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l’étiquette et les informations concernant le produit.