Les agriculteurs sont des français comme les autres… Ou presque !

Courant janvier 2016, en marge du Salon International de l'Agriculture, un sondage OpinionWay a été réalisé pour Bayer, auprès de 1 000 personnes, représentatives de la population française. Objectif : déterminer la perception des agriculteurs par le grand public et la place qu’ils occupent dans la société. Ce sondage fait suite à l’étude sociologique réalisée mi-2015 par le sociologue Ronan Chastellier et au sondage agriculteur de novembre dernier.

Les français et les agriculteurs, une histoire d’amour qui dure !

Depuis plus de 10 ans, le capital sympathie des agriculteurs ne faiblit pas : 83% des français ont une bonne opinion de ce métier. Cette bonne image des agriculteurs est d’autant plus importante chez les jeunes (25-34 ans) qui sont 92% à la partager*.

Les tâches administratives : le nouveau Minotaure des agriculteurs ?

Les contraintes et les vicissitudes du métier liées à la lourdeur des normes, des aspects administratifs sont bien perçues par 77% des Français, peut-être parce que les Français se sentent aussi solidaires face à cette montée de l’administratif.

« L’administratif est décrit comme le nouveau Minotaure auquel les agriculteurs sacrifient leur énergie, qui cannibalise leur temps, les détourne de leur activité première. La bureaucratie qui leur paraît toute puissante, impénétrable, omnisciente comme d’ailleurs à beaucoup de français. »

Ronan Chastellier
Sociologue

Travailleurs, courageux, utiles… Autant d’adjectifs que 95% de français leur attribuent*.

Cependant, certaines idées reçues persistent telles que la notion d’isolement attribué à ce métier par 75% des français*, alors que cela n’est perçu comme une contrainte que par 2% des agriculteurs**.

64% des français restent en outre persuadés que la place donnée aux agriculteurs dans la société est insuffisante, contrairement à d’autres métiers considérés comme survalorisés (banquiers, politiques, fonctionnaires…)

71% des français pensent que les agriculteurs sont des français comme les autres

Le salon de l’agriculture reste le temps fort médiatique consacré à ce métier. Ce rendez-vous annuel des français avec l’agriculture rime avec authenticité, convivialité et découverte. Pourtant 63% des français ont l’impression que le traitement des agriculteurs dans les médias est éloigné de leur réalité

« Le salon de l’agriculture serait le dossier de presse des agriculteurs, un portevoix un peu festif de l’agriculture et de ses filières. »

Ronan Chastellier
Sociologue

Le bon sens paysan « bienvenu » dans notre époque

La notion de bon sens paysan semble adaptée pour 54 % des français*. On ressentirait partout un besoin d’engagement solide, non ambigu. Une envie de sincérité.

« À la fois ce bon sens paysan est bienvenu. Et en même temps, cette notion se perd et pourtant il y a sociologiquement une attente de retour à des valeurs simples, solides d’enracinement à un terroir. Ce désir d’authenticité traduit probablement une lecture critique de la société. »

Ronan Chastellier
Sociologue

* source : OpinionWay pour Bayer – janvier 2016
** source : étude Datagri pour Bayer – novembre 2015