Le Château Lamothe de Haux, Haux (33)

La protection des riverains, la sécurité des salariés, la limitation des pollutions ponctuelles font partie des actions clés mises en place sur le Château Lamothe de Haux en Gironde dans le cadre du réseau des Fermes de Références. Avec un exemple dont le viticulteur est fier : celui de la charte des riverains signée en 2016 avec ses voisins.

Présentation de l’exploitation

Damien Chombart, gérant du Châteaux Lamothe de Haux, consacre une grande partie de son temps à la commercialisation de ses vins à l’export. Il sait que ses clients sont très attentifs au respect de l’environnement dans la conduite des vignes. Il a été séduit par l’accompagnement que propose le réseau des Fermes de références sur cet enjeu : « Au départ, je voulais progresser sur l’aspect environnemental et j’ai découvert le partenariat Fermes de références, raconte-t-il. J’ai rencontré Isabelle de Bayer qui avait ce projet de partenariat avec une ferme, j’ai accepté tout de suite. »

Le château Lamothe de Haux est proche de la métropole bordelaise. Les habitants des villages environnants apprécient de vivre au milieu des vignes et ne veulent pas de nuisances. Toutes les actions mises en place sur l’exploitation vont dans le sens du respect de l’environnement et de la protection des salariés. Elles ont permis d’engager un dialogue constructif avec les riverains.

Sécurité, bonnes pratiques viticoles, exemples d’actions

Damien Chombart est passionné par son métier de viticulteur. « Se retrouver au milieu des vignes, sur mon tracteur, c’est ce qui me plaît », relève-t-il. L’attention qu’il porte à son vignoble, il la donne aussi à son environnement proche. Bien évidement, il se montre intransigeant sur les questions de sécurité et de prévention des risques de pollutions ponctuelles.

Charte de « bien vivre ensemble »

Avec la charte de voisinage initiée en 2016 avec Isabelle, l’ingénieure de Bayer, Damien Chombart a souhaité créer de la transparence sur ses pratiques. Pari réussi : « Il y a une action dont je suis très fier, c’est la charte de bien vivre ensemble avec mes voisins, affirme le viticulteur. J’avais une grande appréhension sur le résultat et il a été très positif. On engage un relationnel qui n’existait pas avant. »

Optimisation de la pulvérisation en vigne

La qualité de la pulvérisation pour éviter la dérive et ne toucher uniquement que la végétation répond à l’objectif de respecter l'environnement. « Des gros travaux techniques ont été engagés sur les appareils de pulvérisation, des essais permanents sont réalisés pour améliorer la pulvérisation », complète Damien Chombart. « J’ai toujours envie de progresser dans tous les domaines. »

Prévention des risques

La protection de ses salariés pendant toutes les étapes du traitement est fondamentale pour le chef d’entreprise. En plus des formations et après un diagnostic Aquasite, Damien Chombart a aménagé son exploitation pour prévenir tout risque de pollutions diffuses.

Au-delà des actions mises en place pour progresser dans les pratiques de protection de ses vignes et dans la prévention du risque pour la santé de ses salariés, Damien Chombard apprécie les débats avec les autres agriculteurs, membre du réseau de Fermes de Références : « Nous nous réunissons une fois par an pour discuter sur des sujets différents auxquels nous ne pensons pas forcément, raconte-t-il. Nous voyons d’autres productions, ce qui est bien. » Le partage d’expérience, la clé pour progresser !