Veiller aux conditions d'application ? Un passage obligé pour un désherbage précoce efficace

Miser sur un désherbage post-levée précoce assure un bon démarrage des cultures de céréales. Comment le réussir ? Réponses et conseils de Guillaume Chancrin, responsable technique herbicides céréales chez Bayer.

Quels sont les atouts du désherbage post-levée précoce ?

« Désherber tôt ses parcelles de céréales permet de réduire la concurrence des adventices au démarrage de la culture et donc de préserver son potentiel rendement. C’est d’autant plus vrai quand le risque d’infestation est fort, par exemple, si le salissement de la parcelle est important ou si les disponibilités en eau et en éléments nutritifs sont limités. En automne, le désherbage intervient sur adventices jeunes qui sont plus faciles à contrôler. »

« En complément de pratiques agronomiques adaptées, intervenir tôt en automne est le meilleur moyen pour éliminer le plus d’adventices possible. » »

Guillaume Chancrin
Responsable Technique
Vidéo

Retrouvez les témoignages d'agriculteurs sur la mise en oeuvre des herbicides d'automne

Retrouvez les témoignages d'agriculteurs sur la mise en oeuvre des herbicides d'automne

Est-ce un levier intéressant pour se débarrasser des vulpins et ray-grass ?

« Les herbicides utilisés en automne et en sortie d’hiver ne développent pas les mêmes modes d’action contre les adventices. Les herbicides utilisés en automne ont un mode d’action racinaire, qui reste efficace face à aux mauvaises herbes résistantes. Or, ce sont 30 à 40% des parcelles qui sont confrontées à ces problématiques, notamment sur vulpins ou sur ray-grass. De plus, les solutions utilisées pour les désherbages en post-levée précoce, comme Fosburi®, combinent des molécules avec différents modes d’action pour encore plus d’efficacité.

En complément de pratiques agronomiques adaptées, intervenir tôt en automne est le meilleur moyen pour éliminer le plus d’adventices possible. Et si l’on observe que l’infestation n’est pas totalement maitrisée au redémarrage de la végétation, il sera toujours temps de mener un traitement de rattrapage en sortie d’hiver et préserver ainsi le potentiel récolte. »

« Fosburi® est un herbicide d’automne complet, anti-graminées et anti-dicotylédones. C’est la solution qui a montré la meilleure efficacité sur vulpin et ray grass, avec 85 voire 95% d’efficacité si les conditions sont réunies. »

Guillaume Chancrin
Responsable Technique

Pour maximiser l’efficacité de son désherbage avec Fosburi®, quelles sont les conditions d’application à respecter ?

« Pour une efficacité optimale, Fosburi® s’applique au stade ‘une feuille’ de la culture, lorsque les adventices sont jeunes. Une certaine humidité est nécessaire pour que les molécules de matière active migrent vers les racines des plantes indésirables. Une pluie de 5 à 15 mm dans les jours suivant l’application permettra à l’herbicide d’atteindre sa cible, en percolant dans les premiers centimètres du sol. Pour limiter les déperditions, le céréalier interviendra idéalement au cours d’une fenêtre météo sans prévision de pluie supérieure à 15 mm dans les deux jours suivant l’application, ni supérieure à 50 mm dans la semaine suivante.

La préparation du sol avant semis joue aussi sur l’efficacité du désherbage. Un sol fin et régulier permettra à l’herbicide de mieux atteindre les racines des adventices que sur un lit de semis motteux ou couverts de résidus. Il est également conseillé de procéder à un semis de céréales, à plus de 1,5 cm de profondeur. »

Quelles sont les adventices sur lesquelles Fosburi® agit ?

« Fosburi® est un herbicide d’automne complet, anti-graminées et anti-dicotylédones. Son spectre est large, il agit contre la plupart des adventices rencontrées, y compris celles réputées difficiles à éliminer. C’est la solution qui a montré la meilleure efficacité sur vulpin et ray grass, avec 85 voire 95% d’efficacité si les conditions sont réunies. Le même niveau d’efficacité est observé sur agrostis, pâturins ou vulpins. Contre les dicotylédones, il est efficace à plus de 90% sur véroniques, ravenelles et pensées. La dose préconisée est de 0.6 l/ha. Nous déconseillons de la réduire, car le risque de perdre en efficacité est réel : il a d’ailleurs été démontré qu’en réduisant la dose à 0.5l/ha, cinq points d’efficacité étaient perdus. Autant mettre toutes les chances de son côté avec la pleine dose, pour éviter d’avoir à repasser en sortie d’hiver. »

Sur sols artificiellement drainés, le désherbage demande des précautions particulières. Quelles sont-elles ?

« Globalement, le nombre de produits phytosanitaires homologués pour le désherbage ne cesse de se réduire. Ils sont encore moins nombreux à être autorisés pour les parcelles drainées, sur lesquelles le risque de transfert par ruissellement est plus important. Fosburi® est encore utilisable sur parcelles artificiellement drainées ou sur parcelles ruisselantes sans mesures d’aménagement. »