Veiller aux conditions d'application ? Un passage obligé pour un désherbage précoce efficace

Miser sur un désherbage post-levée précoce assure un bon démarrage des cultures de céréales. Comment le réussir ? Réponses et conseils de Magalie Devavry, responsable technique herbicides céréales chez Bayer.

Les atouts d'un désherbage précoce ?

Désherber tôt ses parcelles de céréales permet de réduire la concurrence des adventices au démarrage de la culture et donc de préserver son potentiel rendement. C’est d’autant plus vrai quand le risque d’infestation est fort, par exemple, si le salissement de la parcelle est important ou si les disponibilités en eau et en éléments nutritifs sont limités. En automne, le désherbage intervient sur adventices jeunes qui sont plus faciles à contrôler. »

« En complément de pratiques agronomiques adaptées, intervenir tôt en automne est le meilleur moyen pour éliminer le plus d’adventices possible. »

Les témoignages des agriculteurs sur l'utilisation des herbicides d'Automne

Est-ce un levier intéressant pour se débarrasser des vulpins et ray-grass ?

Les herbicides utilisés en automne et en sortie d’hiver ne développent pas les mêmes modes d’action contre les adventices. Les herbicides appliqués en automne ont un mode d’action racinaire, qui reste efficace face aux mauvaises herbes résistantes en sortie d'hiver. Or, ce sont 30 à 40% des parcelles qui sont confrontées à ces problématiques, notamment sur vulpins ou sur ray-grass. De plus, les solutions de désherbage en pré et/ou post-levée précoce du blé combinent des molécules avec différents modes d’action pour encore plus d’efficacité. Mateno récemment homologué introduit notamment dans le programme une nouvelle molécule à l'automne sur céréales, l'aclonifène.

En complément de pratiques agronomiques adaptées, intervenir tôt en automne est le meilleur moyen pour éliminer le plus d’adventices possible. Et si l’infestation n’est pas totalement maîtrisée au redémarrage de la végétation, il sera toujours temps de mener un traitement de rattrapage en sortie d’hiver et préserver ainsi le potentiel récolte. »

« Mateno® en associant différentes molécules apporte une réponse aux agriculteurs dans la gestion des graminées résistantes, type vulpin ou ray-grass. »

Quelles sont les conditions d’application à respecter pour maximiser l'efficacité de son désherbage ?

Pour une efficacité optimale, Mateno® s’applique en pré-levée. Si le traitement n’a pas pu être effectué en prélevée, il est encore possible de traiter à 1 feuille du blé en veillant à ne pas intervenir au stade pointant.  Une certaine humidité du sol est nécessaire pour que les matières actives migrent vers les racines des plantes indésirables en raison de l'action racinaire du flufénacet et du DFF. Une pluie de 5 à 15 mm dans les jours suivant l’application permettra à l’herbicide d’atteindre sa cible, en percolant dans les premiers centimètres du sol.

A noter néanmoins que Mateno®, de par sa composition avec présence d’aclonifène est une solution moins dépendante des conditions météo dans la mesure où l’aclonifène est connu pour former un film à la surface du sol, que traversent les adventices dès leur levée. L’absorption de produit par les jeunes organes aériens et non par les racines provoque la nécrose des adventices.

Pour limiter les déperditions, une intervention est idéale au cours d’une fenêtre météo sans prévision de pluie supérieure à 15 mm dans les deux jours suivant l’application, ni supérieure à 50 mm dans la semaine suivante.

La préparation du sol avant semis joue aussi sur l’efficacité du désherbage. Un sol fin et régulier permettra à l’herbicide de mieux atteindre les racines des adventices que sur un lit de semis motteux ou couverts de résidus. Ce point est d’autant plus important si on cherche à optimiser le mode de fonctionnement particulier de l’aclonifène (cf. formation d’un film à la surface du sol). Il est également conseillé d’avoir une très bonne qualité de semis, avec une profondeur de semis de 2 cm. 

A SAVOIR POUR LES PRODUITS RACINAIRES :

Avec les produits racinaires d’automne utilisés en pré-levée ou en post-levée précoce de la céréales, veiller à la profondeur de semis, à la qualité du lit de semences et à la pluviométrie après application pour assurer une bonne sélectivité. Les organes sensibles de la culture ne doivent pas être en contact avec l’herbicide appliqué : la sélectivité de position rentre en ligne de compte. Ainsi, une profondeur de semis suffisante est un critère essentiel (>1.5-2 cm), elle permet limiter le risque de phytotoxicité envers la culture, contrairement aux graines d’adventices localisées en surface. Vigilance également sur les fortes pluies après application qui peuvent entraîner une délocalisation de l’herbicide vers la culture.

Quelles sont les adventices sur lesquelles Mateno® agit ?

Mateno® est un herbicide d’automne complet à très large spectre anti-graminées, vulpins, ray-grass notamment, et anti-dicotylédones. . La dose préconisée est de 2 l/ha. Nous ne recommandons pas la réduction de dose car le risque de perte d’efficacité est net. La perte est proche de 10 % sur vulpin ou ray-grass pour une dose entre 1,6 l et 2 l.

C’est la solution qui, solo, a montré le meilleur niveau d’efficacité sur vulpins et sur ray-grass, avec plus de 90 % d’efficacité, voire plus si les conditions optimales sont réunies. Le même niveau d’efficacité est observé sur agrostis, paturins et vulpies. Contre les dicotylédones, il est efficace à plus de 95 % sur véroniques, pensées, coquelicots. 

L’outil météo agricole vous propose diverses fonctionnalités :
  • Historique des données
  • Prévision sur 7 jours
  • La météo de 5 communes
  • Risque de rosée
  • Durée d’ensoleillement
  • Plages de traitement