Un contrôle durable des pucerons lanigères

Le puceron lanigère (Eriosoma lanigerum) est de plus en plus préjudiciable aux récoltes des producteurs de pommes qui ont peu de solutions efficaces pour contrôler les populations invasives de cet insecte dans leurs vergers.

Ces insectes piqueurs-suceurs s'en prennent aux parties ligneuses de l’arbre et aux jeunes pousses pour y extraire la sève. Suite à leurs piqûres et à l’injection d’une salive toxique, les feuilles se crispent, les boursouflures et des chancres apparaissent sur les rameaux et une  pruinosité abondante peut tacher les fruits. Les arbres atteints s'affaiblissent et peuvent mourir s’ils ne font pas l'objet d'une bonne protection.

Les adultes hivernent dans les collets ou les broussins puis migrent progressivement vers le haut des arbres entre avril et juin.

Bien positionné dès le passage du puceron lanigère sur la pousse de l'année, Movento® freine durablement le développement de cet insecte de plus en plus invasif.

7 à 12 jours pour constater l'effet du produit

Le positionnement de Movento® est le facteur clé pour le bon contrôle du puceron lanigère. Cet insecticide se positionne dès le passage des lanigères sur la pousse de l'année.

Movento assure ensuite, dans les conditions optimales d'utilisation (pousse active), une très bonne persistance d'action. Les jours suivant l’application, le développement des colonies de pucerons est stoppé, mais 7 à 12 jours (en fonction de la pousse) sont nécessaires pour observer les effets de cette solution au verger.

Le profil favorable de Movento a permis un relais de prédation précoce au verger 

Les printemps frais et pluvieux peuvent favoriser les développements tardifs de pucerons ainsi qu’un retard de prédation de l'auxiliaire Aphelinus mali. « Dans ces conditions, attendre une pousse active de l'arbre (plus de 2 feuilles par semaine) et le passage des lanigères sur les pousses de l'année ont donné satisfaction », explique Guy Blanc, responsable technique arboriculture Bayer. « Dans les situations où le positionnement optimum a pu être respecté, une seule application a suffi. De plus, son profil favorable sur auxiliaires a permis un relais de prédation précoce au verger ».

Par ailleurs, le contrôle du puceron lanigère est pluri-annuel et l’action du Movento est visible l’année suivant son utilisation au verger. Du fait de son mode d’action par double systémie, il permet de faire baisser durablement la pression du puceron lanigère.