Tordeuse : viser la chenille baladeuse

Une lutte efficace contre la tordeuse du pois consiste à intervenir sur les chenilles lorsqu'elles se baladent sur la culture avant de rentrer dans les gousses.

Une lutte efficace contre la tordeuse du pois consiste à intervenir sur les chenilles lorsqu’elles se baladent sur la culture avant de rentrer dans les gousses. L’insecticide doit être pulvérisé tard le soir ou tôt le matin. Un traitement à base de deltaméthrine, contenue dans Decis Protech®, offre une bonne efficacité contre cet insecte.

Pour surveiller les populations de tordeuses adultes, des pièges à phéromones peuvent être positionnés dans les parcelles dès le début de la floraison, lorsque 50 % des plantes ont une fleur. Le seuil d’intervention dépend du débouché de la culture. Car si le rendement n’est que peu atteint par les dégâts de la tordeuse, la qualité des grains, elle, s’en ressent fortement car les chenilles de l’insecte les grignotent. Ainsi, il faut traiter dès que l’on compte :

  • 100 captures cumulées avec présence des premières gousses plates, pour un débouché en alimentation humaine ou production de semences.
  • 400 captures cumulées avec présence des premières gousses plates, pour un débouché en alimentation animale.

Les dégâts les plus importants surviennent bien sûr lorsque les vols coïncident avec le stade sensible du pois, soit à partir du 1er étage en gousses plates.
L’intervention insecticide doit être renouvelée tant que les vols persistent.

Decis Protech® (15 g/l de deltaméthrine) s’utilise à la dose de 0,42 l/ha.

La deltaméthrine, pyréthrinoïde de synthèse qui a fait ses preuves depuis de longues années, présente un large spectre d’activité sur les insectes nuisibles et une excellente persistance d’action. Cette substance active, efficace à faible dose, agit à la fois par contact et par ingestion : de quoi atteindre tous les insectes, qu’ils soient baladeurs ou piqueurs.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter :