Taupins/Zabres : nuisibilité et facteurs de risque

Polyphages, les taupins sont particulièrement nuisibles dans nos systèmes de cultures : céréales, maïs, pomme de terre, betterave ou même colza peuvent être affectés très fortement. Le zabre, lui, est plus spécifique des graminées. Il est en recrudescence à la faveur de l’augmentation des surfaces de céréales à paille, de la progression des rotations céréalières courtes et du semis direct.

Ravageurs du sol : une pression soutenue

Polyphages, les taupins sont particulièrement nuisibles dans nos systèmes de cultures : céréales, maïs, pomme de terre, betterave ou même colza peuvent être affectés très fortement. Le zabre, lui, est plus spécifique des graminées. Il est en recrudescence à la faveur de l’augmentation des surfaces de céréales à paille, de la progression des rotations céréalières courtes et du semis direct.

Zabre

Masticage des feuilles entre les nervures, voire cisaillement des plantules et entraînement des feuilles dans le terrier de la larve, conduisant à un aspect desséché et une destruction complète de la plantule.

Taupin

Affaiblissement général de la plante, voire une disparition de pieds liée aux morsures (racines rongées, graine, coléoptile ou plateaux de tallage perforés…).

Nuisibilité

Les dégâts de ces deux ravageurs souterrains peuvent être très spectaculaires. Néanmoins, les symptômes caractéristiques sont très différents.

Veiller à ne pas semer trop profond

En céréales, seule la solution de protection de semence est homologuée pour lutter contre les taupins. Pour optimiser l’efficacité, il faut veiller à ne pas semer trop profond. Quand le semis est trop profond, les taupins peuvent concentrer leurs attaques au niveau du plateau de tallage.

Moyens de lutte agronomiques

Contre les taupins

  • Travailler le sol pendant l’inter-culture pour éliminer les oeufs, les larves (sensibles au sec) et leur nourriture.
  • Labourer avant implantation de la culture.
  • Renforcer la densité de semis si risque avéré (précédent, historique parcellaire...).
  • Variété à fort tallage.
  • Implanter une culture peu sensible (pois, lin, haricot…) pour casser le cycle du taupin dans le cas de situations très infestées.

Contre les zabres

  • Travailler le sol (contrôle des populations).
  • Déchaumer dès la moisson.
  • Enfouir les repousses (réduire la nourriture).
  • Allonger les rotations (maïs, pois, colza, tournesol).
  • Réduire les réservoirs (introduire des dicotylédones dans les bandes enherbées

Facteurs favorables

Taupins

  • Précédents : prairies de graminées, maïs, pommes de terre, jachères, légumineuses fourragères...
  • Sols meubles et riches en matières organiques.
  • Sensibilité : blé > orge.
  • Hiver clément puis printemps humide et chaud (favorise les pontes).

Zabres

  • Repousses de céréales ou résidus de paille (favorisent les pontes).
  • Rotations courtes (céréales et graminées) sans protection spécifique.
  • Refuges en bordure de parcelles (les bandes enherbées) servent de réservoirs.
  • Hiver doux en zone d’influence maritime.
  • Faible pluviosité et été chaud (favorable aux éclosions).
  • Absence de labour.