Stratégie désherbage céréales : les repères Bayer

Une stratégie de lutte en programmes, des applications plus précoces, des conditions de traitement optimisées, c'est plus d'efficacité. Retrouvez en détail la méthode recommandée par Bayer pour répondre à l'exigence d'un désherbage céréales réussi : plus fort, plus tôt et plus précis.

Choisir une stratégie herbicide en programmes, c'est +20 à 30% d'efficacité

Définition

Un programme est constitué d’une intervention à l’automne suivie d’une application en sortie d’hiver et permet de sécuriser le potentiel de rendement. Le programme limite les fortes infestations et les éventuelles problématiques de résistance par l’introduction de modes d’action différents des ACCases et ALS à l’automne et préserve ainsi l’efficacité des herbicides sur le long terme.

Le programme préserve le capital propreté de la parcelle.

Ses bénéfices sont multiples

  • Stopper au plus tôt la nuisibilité sur la culture
  • S’assurer d’une efficacité finale maximale au printemps
  • Limiter la probabilité d’apparition et de développement de flores résistantes
  • Préserver le capital propreté de la parcelle
  • Augmenter les chances d’un désherbage « 100% » efficace et donc réduire la population d’adventices de la parcelle

Sur ray-grass

Le programme s’avère un investissement rentable pour l’agriculteur : en forte infestation graminées, il permet de gagner jusqu’à 440€/ha* par rapport à un traitement unique en sortie d’hiver.

Sans compter l’amélioration de l’organisation du travail sur l’exploitation au printemps.

Sur vulpin

Résultats de la plateforme de Mer sur vulpin

Traiter précocement, c'est +18 à 30% d'efficacité

Le désherbage précoce sur adventices jeunes garantit une meilleure efficacité herbicide. Les conditions favorables sont réunies pour préserver le rendement.

Avec les solutions herbicides céréales Bayer, les applications PRÉCOCES seront toujours supérieures aux applications « classiques » même avec la bonne hygrométrie, la bonne température, etc.

En 2010, l’effet date explique des écarts d’efficacité de 18% (vulpins) jusqu’à 30% (ray-grass).

À savoir

Le désherbage précoce dans les conditions optimales de traitement garantit la meilleure efficacité herbicide.

Ce qu’il faut éviter

  • Stades adventices trop développés
  • Adjuvants non appropriés
  • Baisse annoncée des températures moyennes (>5 °C) dans les 5 jours qui suivent l’application ➜ Décaler
  • Conditions climatiques sèches (sol, air, vent d’est, …)
  • Mélanges avec les correcteurs de carence, les apports azotés liquides : respecter un écart de 8 jours

Les bonnes conditions à respecter

  • Sol humide en surface (1ers cms)
  • Hygrométrie air > 60%
  • Augmentation annoncée des températures moyennes (>5 °C) dans les 5 jours qui suivent l’application ➜ Traiter
  • Amplitudes thermiques faibles et de moins de 15 °C, en particulier sans gel
  • Stade adventices avant bbch29 (fin tallage)
  • Utiliser Actirob® B