Sclérotinia : diminuer la pression parasitaire est possible

Les sclérotes, organes de conservation du sclérotinia, se conservent 6 à 10 ans dans le sol.

La lutte contre la maladie peut donc commencer par limiter cet inoculum primaire en allongeant les rotations.

Mieux vaut également éviter des retours fréquents de colzas, tournesols, sojas, pois, féveroles ou luzernes, qui favorisent la maladie, et limiter les cultures sensibles irriguées sur les parcelles voisines.

Conseil

Il est recommandé de réduire les densités de semis ainsi que la fumure azotée.