Puceron noir : à surveiller à partir de mai

Le puceron noir de la fève est moins fréquent que le puceron vert mais plus difficile à maîtriser.

Le puceron noir de la fève est moins fréquent que le puceron vert mais plus difficile à maîtriser. Avec un développement potentiel très rapide, cet insecte doit être surveillé à partir de mai, sur pois et surtout sur féverole dont il représente le principal parasite. Un traitement à base de deltaméthrine, contenue dans Decis Protech® / Pearl Protech® / Split® Protech, offre une bonne efficacité contre cet insecte.

Le puceron noir de la fève doit faire l’objet d’une grande vigilance avant et pendant la floraison.
Traitez dès que le seuil de nuisibilité est atteint, soit dès que 50 % des plantes portent des pucerons ou dès que 15 individus sont dénombrés par feuille.

Une potentielle seconde infestation tardive peut conduire à un deuxième traitement en juillet.

Pour lutter contre le puceron noir de la fève, Decis Protech / Pearl Protech / Split Protech (15 g/l de deltaméthrine) s’utilisent à la dose de 0,83 l/ha sur pois et de 0,42 l/ha sur féverole.

La deltaméthrine, pyréthrinoïde de synthèse qui a fait ses preuves depuis de longues années, présente un large spectre d’activité sur les insectes nuisibles et une excellente persistance d’action. Cette substance active, efficace à faible dose, agit à la fois par contact et par ingestion : de quoi atteindre tous les insectes, qu’ils soient baladeurs ou piqueurs.

Les solutions Bayer

Decis Protech / Pearl Protech / Split Protech

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter :