Pour gérer les résistances, Mateno®, l’innovation herbicide de cet automne, offre en blé un mode d’action différent !

La gestion des résistances du vulpin et du ray-grass aux herbicides s’appuie notamment sur l’alternance des modes d’action. Avec l’homologation de Mateno®, pour une utilisation dès l’automne 2019, les solutions herbicides sur blé s’enrichissent grâce à l’aclonifène.

L’herbicide Mateno®, destiné au désherbage d’automne des blés, est une innovation. Il introduit dans le programme une toute nouvelle molécule, l’aclonifène. Même si elle n’est pas nouvelle dans la protection des cultures elle l’est en termes d’emploi sur le blé, car jamais utilisée auparavant. Outre son large spectre sur graminées comme sur dicots, Mateno® se positionne ainsi comme un bon outil de prévention et de gestion des risques de résistance des vulpins et des ray-grass aux herbicides des familles chimiques des groupe A et B de la classification HRAC.

 

Fiche d'identité Mateno®

Composition : 75 g/l flufenacet, 60 g/l diflufenican, 450 g/l aclonifène
Formulation : SC - Suspension concentrée
Numéro d'homologation AMM : 2190214
Stade d'application : 2 l/ha sur blé tendre d'hiver en pré-levée (BBCH00 à 09) et 1,6 l/ha sur blé tendre d'hiver en post-levée précoce de 1 à 3 feuilles (BBCH 11 à 13)

Mateno® en 4 points :

  • Nouveau mode d'action sur blé : l’aclonifène apportant plus d’efficacité et facilitant la gestion des résistances
  • Positionnement souple : préconisé en pré-levée mais peut aussi être positionné en post-levée
  • Simplicité d’application avec un produit tout-en-un
  • Moindre dépendance aux conditions météo : l'aclonifène agit par contact sur les jeunes organes aériens (et pas par les racines). Il forme un film à la surface du sol, que traversent les adventices dès leur levée. Grâce à ce film localisé à la surface du sol, on observe une moindre dépendance aux conditions météo 

« Mateno®, en associant différentes molécules, nous donne des ouvertures pour contrer les graminées résistantes et améliore la réussite de notre désherbage sur blé. »

David
Agriculteur et testeur de Mateno®, Eure-et-Loir (28)

L’aclonifène : un vrai atout dans la gestion des résistances

Son mode d’action diffère de celui des autres herbicides de pré ou post-levée du blé habituellement employés. Il empêche à la fois la biosynthèse des caroténoïdes et celle de la chlorophylle des adventices.

Ainsi, l'utilisation de l'aclonifène permet d'introduire dans la rotation un mode d'action différent des familles chimiques ALS ou ACCase appartenant aux groupes A et B de la classification HRAC largement utilisés sur céréales. L'aclonifène constitue ainsi un bon outil pour prévenir et gérer les risques de résistance dans la rotation notamment sur vulpin et ray-grass. 

Sur une base flufénacet 150 g + diflufénican 120 g, en 2018
900 g d'aclonifène apportent :

Mateno® aide les agriculteurs à contrôler les adventices difficiles dès l’automne sur blé. Il sécurise durablement le désherbage et le potentiel de rendement de l'exploitation en gérant les risques de résistance.

Comment, dès la pré-levée, Mateno® permet de préserver la propreté de ses parcelles ?

Même si Mateno® montre de très bons résultats positionné en post-levée, il obtient de meilleurs résultats d'efficacité en pré-levée. Dans une optique de gestion du désherbage sur le long terme, il est un des leviers disponiples et participe ainsi à la gestion du stock semencier où chaque point d'efficacité compte !

Sur vulpin : + 26 % par rapport à la référence de pré-levée et + 3 % par rapport à son positionnement en post-levée.

Moyenne de 5 essais Bayer 2017/2018

Sur ray-grass : + 26 % par rapport à la référence de pré-levée et + 12 % par rapport à son positionnement en post-levée. 

Moyenne de 5 essais Bayer 2017/2018

Un large spectre graminées et dicotylédones et un positionnement souple

L’application précoce est à privilégier pour cibler les adventices jeunes et viser un niveau d’efficacité optimal. Si le traitement n’a pas pu être effectué en pré-levée, il est encore possible de traiter à 1 feuille du blé, en veillant à ne pas intervenir au stade pointant.