Plusieurs insectes piqueurs-suceurs contrôlés

L’utilisation des produits contenant de l’imidaclopride (néonicotinoïdes) est interdite en France depuis le 1er septembre 2018. Par conséquent, le nombre d’aphicide est désormais très limité. Dans ce contexte, Movento®, reste disponible et permet de construire sereinement des stratégies aphicides dès cette annéeGrâce à son large spectre et sa longue persistance d'action, Movento® contrôle en un seul passage plusieurs insectes piqueurs-suceurs.

Les utilisateurs de Movento® ont très souvent choisi cet insecticide par rapport à la cible qui leur était la plus problématique dans leurs vergers. Toutefois, la plupart reconnaissent que grâce à son large spectre d'action, Movento leur a permis de contrôler en un seul passage le développement de plusieurs ravageurs.

Pucerons lanigères, pucerons cendrés, psylles mais aussi pucerons verts, cécidomyies et les nombreuses espèces de cochenilles : les cibles de Movento sont nombreuses et il possède des usages sur pommier, poirier, mais aussi pêcher, prunier, abricotier et agrumes.

« L’attente sur Movento était très forte de la part des arboriculteurs et ceux-ci ont pu vérifier son potentiel sur puceron lanigère mais aussi sur puceron cendré ou Pou de San José », confirme Guy Blanc, responsable technique arboriculture Bayer.

Double systémie

Son mode de fonctionnement par double systémie, innovant et différent des autres insecticides,  confère à Movento ses avantages multi-cibles. Le transport du produit se fait en effet à la fois par le xylème et par le phloème, permettant la protection des pousses nouvellement formées contre les insectes piqueurs suceurs.

Grâce à ce mode d'action, un traitement précoce avec Movento assure alors une protection de trois à huit semaines sur un large spectre d'insectes. Les conditions de pousse active de l’arbre fruitier favorisent le déplacement du produit par systémie.

Un positionnement à privilégier

Chaque producteur doit donc adapter le positionnement de Movento en fonction de sa cible principale. Sur pucerons cendrés et lanigères, le positionnement sera au plus tôt après la chute complète des pétales et avant enroulement des feuilles.

Ils ont utilisé Movento

« Avec Movento, j’ai évité un autre anti-puceron, donc je m’y retrouve », Serge Albrespy, arboriculteur à Moissac (82).

« Un seul passage de Movento a su remplacer efficacement trois passages insecticides », Patrice Renaud, arboriculteur à Eygalières (13).

« Avec Movento, je fais d'une pierre deux coups en ciblant plusieurs pucerons et les psylles », Mathieu Tissot, arboriculteur à Copponex (74).