Traitement de plants de pommes de terre : aux Pays-Bas, 75% des agriculteurs utilisent un équipement pour le poudrage.

Aux Pays-Bas, 75% des agriculteurs utilisent un équipement spécifique pour appliquer le traitement de plants pomme de terre Monceren® en poudrage. Interview de Jos Pauwels, Chef de marché grandes cultures Bayer aux Pays-Bas.

A PROPOS DE L'AUTEUR
Jos Pauwels
Chef de marché grandes cultures, Bayer Pays-Bas

Pays-Bas : Jos Pauwels

 

Aujourd’hui aux Pays-Bas, quelle est la part des produits de poudrage dans la protection des plants de pommes de terre ?

Elle a tendance à diminuer. Elle est passée de 70 % en 2012, à entre 50 et 55 % en 2014, au profit des produits liquides appliqués par pulvérisation en ultra-bas-volume sur tables à rouleaux ou par enrobage. Avant 2012, les produits de poudrage avaient une part encore plus importante. Les agriculteurs gagnent en professionnalisme et sont de plus en plus souvent équipés de matériels d’application de produits liquides. Ils cherchent aussi à utiliser des produits à large spectre et plus efficaces. Le rhizoctone n’est plus aujourd’hui la seule maladie importante à leurs yeux, ils veulent également bien maîtriser d’autres maladies comme la gale argentée, la fusariose et la dartrose.

Est-ce que les agriculteurs utilisent des matériels spécifiques pour appliquer les produits de poudrage ?

Autrefois, tous les produits de poudrage, comme le Monceren® DS, étaient appliqués à la main. Aujourd’hui, 75 % des agriculteurs utilisent un équipement spécifique installé sur leur planteuse pour appliquer ces produits. Ces équipements présentent trois avantages : ils améliorent la sécurité de l’applicateur ou de toute personne présente à proximité de la planteuse, ils évitent la diffusion de produits sous forme de poussières dans l’environnement en cas de vent, et ils donnent une meilleure image de l’agriculture.

Quelle est la part du Monceren® Psur le marché des produits de poudrage aux Pays-Bas ?

Le Monceren® P représente toujours aux alentours de 85 % du marché des produits de poudrage, bien qu’il existe depuis 2008-2009, des produits concurrents. Mais grâce à notre capacité à innoveret à mettre à la disposition du marché nos connaissances sur les plants et les maladies du sol, les agriculteurs, conseillers agricoles et autres acteurs du marché, continuent à faire confiance aux produits Bayer.

Quel type de matériels spécifiques les agriculteurs utilisent-ils aujourd’hui pour traiter leurs plants ?

Des équipements à installer sur les planteuses de pommes de terre, du constructeur Zinger, commercialisés sous le nom de Zibo. En plus d’améliorer la sécurité de l’applicateur et de réduire les risques de diffusion de poussières dans l’environnement, ils permettent d’appliquer le produit de façon très homogène sur les plants et à une dose très précise, ce qui renforce l’efficacité du traitement.

Quels sont les principaux avantages mis en avant par les agriculteurs qui utilisent ce type de matériels ?

Avant tout l’amélioration de leur propre sécurité au moment de l’application du produit. Les agriculteurs reconnaissent aussi que le Monceren® P est appliqué de façon beaucoup plus homogène sur la peau des pommes de terre. Lorsque l’on sait que pour être efficace contre le rhizoctone, par exemple, le produit doit être au contact des spores du champignon, ils sont conscients que la qualité d’application du traitement sur les plants, est primordiale. Les agriculteurs qui ont utilisé une fois un équipement de ce type ne reviennent jamais au traitement à la main !

En quoi Bayer a-t-il contribué à l’utilisation de matériels de poudrage ?

Bayer a fortement encouragé les agriculteurs à utiliser ce type de matériels et continue à porter une attention particulière aux équipements de traitement des plants.