Oïdium du blé tendre et de l'orge

Un choix variétal adapté, une densité de semis limitée et le fractionnement de l’azote limitent fortement le risque de développement de l’oïdium. L’intervention fongicide à «épi 1 cm» ne concerne que les variétés très sensibles ou en cas de forte pression de la maladie. Dans les autres situations, il est préférable d’attendre le stade «1 noeud» pour traiter.

Profil de la maladie

Leviers agronomiques

Conseils phytosanitaires