Oïdium de l'endive, Physalis, contrôle l'oïdium mais pas seulement !

Physalis maîtrise efficacement l'oïdium de l'endive tout en protégeant cette culture de la rouille et de l'alternariose.

L'essentiel des préconisations

  • Appliquer à 0,4 kg/ha dès l'apparition des premières taches.
  • N'appliquer sur sa parcelle d'endives qu'une seule fois maximum tous les trois ans.

Physalis de Bayer est un fongicide très efficace contre l'oidium de l'endive. L'avantage de ce produit réside aussi sur le fait qu'il contrôle tout aussi efficacement deux autres maladies très préjudiciables à cette culture : la rouille et l'alternariose.

Le fongicide Physalis est composé de deux molécules, la trifloxystrobine et le tébuconazole, issues chacune de deux familles chimiques différentes, respectivement les strobilurines et les triazoles. Cette duplicité dans sa composition permet à ce fongicide de prévenir l'apparition de souches résistantes et confère au produit une activité à la fois préventive et curative.

La persistance d'action de Physalis est également très bonne et ses performances sont régulières, quelles que soient les conditions.

Ce fongicide doit s'appliquer à la dose de 0,4 kg/ha dès l'apparition des premières taches d'oïdium et selon les préconisations des bulletins techniques des organisations professionnelles. Il est toutefois conseillé de n'appliquer Physalis sur la parcelle d'endives qu'une seule fois maximum tous les trois ans.