Metcalfa, intervenir tôt

Metcalfa pruinosa, encore appelé cicadelle blanche, est un petit insecte piqueur-suceur qui sécrète un miellat où se développent la fumagine et des champignons de type aspergillus.

Metcalfa pruinosa, encore appelé cicadelle blanche, est un petit insecte piqueur-suceur qui sécrète un miellat où se développent la fumagine et des champignons de type aspergillus. L’insecte présente une seule génération par an, avec cinq stades larvaires. Le ravageur est visible au vignoble à partir de mai et jusqu’en juillet. Les dégâts provoqués vont donc directement impacter la qualité des vins, notamment les liquoreux.
La lutte chimique, avec Decis Protech® à base de deltaméthrine, doit être réalisée dès les premiers stades larvaires. La solution peut être utilisée à la dose de 0,83 l/ha. Au cours des périodes de production d’exsudats et en dehors de la présence d’abeille, la dose ne doit pas dépasser 0,42 l/ha.

Qu’est-ce que le Neodryinus typhlocybae ?

Neodryinus typhlocybae est un parasitoïde utilisé pour lutter contre Metcalfa pruinosa. Les services officiels procèdent à des lâchers dans les régions concernées. Les résultats montrent l’efficacité de cette lutte biologique, notamment dans le Var où cette méthode a été initiée dès 1999.

La prophylaxie est-elle efficace ?

Metcalfa pruinosa aime l’ombre et l’humidité. Les travaux en vert comme le rognage ou l’effeuillage contribuent à diminuer les populations de cette cicadelle.