Les enjeux de la maîtrise des adventices

En production betteravière, les adventices non maîtrisées ont un impact très important sur le rendement et sur la propreté de la récolte livrée aux sucreries. La maîtrise technique des adventices est donc cruciale.

« En désherbage betterave, l’agriculteur n’a pas le droit à l’erreur. »

Pascal Boulin
Responsable Technique Betterave, Oléo-protéagineux de printemps et Molluscicides

Des adventices nuisibles au rendement sucre

Les adventices concurrencent la betterave en captant les éléments nutritifs, l’eau et l’énergie lumineuse nécessaires à la synthèse du sucre. En culture betteravière, il y a perte de teneur en sucre quand, 4 à 5 semaines après la levée, les mauvaises herbes couvrent 5% du sol.

Ainsi, pour exemple, 9 chénopodes/m2 réduisent de 10% le rendement sucre, 12 morelles/m2 le réduisent de 30%.

Une mauvaise maîtrise des adventices conduit par ailleurs à :

  • une augmentation du stock semencier des adventices
  • des problèmes d’arrachage (augmentation de la tare déchet et terre, diminution de la qualité technologique à cause d’un mauvais tranchage du collet)
  • des problèmes de conservation en silo
  • des problèmes de traitement en sucrerie.

« La betterave, plus que toute autre culture, nécessite un désherbage soigné et réussi pour optimiser le revenu final de l’exploitant. C’est en effet sur cette plante sarclée que l’on rencontre la plus forte nuisibilité des adventices. Une nuisibilité directe, puisque les mauvaises herbes concurrencent les betteraves, et indirecte, avec des conséquences sur les chantiers d’arrachage et le process industriel. »

Pascal Boulin
Responsable Technique Betterave, Oléo-protéagineux de printemps et Molluscicides

Des adventices nuisibles, même à un très faible nombre au m²

Seuils de nuisibilité des adventices à la fermeture des lignes

Lamier 3 au m²
Véronique 10 au m²
Chénopode 0,5 au m²
Gaillet 3 au m²
Morelle 0,1 au m²
Renouée persicaire 0,5 au m²
Renouée des oiseaux 1 au m²
Pâturin 10 au m²
Vulpin 2 au m²
Sanve 2 au m²

Les solutions herbicides : un investissement rentable

« Bayer, qui bénéficie de 40 ans d’expertise en désherbage betterave, ne cesse d’innover pour simplifier les programmes de traitement tout en améliorant leur efficacité et en répondant aux attentes environnementales. Ces innovations émanent de notre recherche, elle-même assistée et orientée par une centaine d’essais annuels et un réseau de référents techniques à l’écoute des planteurs sur l’ensemble de la sole betteravière française. Nos solutions permettent d’éliminer la concurrence des adventices le plus tôt possible, et de conserver une parcelle propre jusqu’à la récolte. »

Pascal Boulin
Responsable Technique Betterave, Oléo-protéagineux de printemps et Molluscicides
A savoir

Dans la lutte contre les adventices, chaque point d’efficacité du désherbage compte. Un herbicide apportant un point d’efficacité supplémentaire offre au final 0,74 t/ha de rendement racine en plus.

Relation entre l'efficacité du programme herbicide et le rendement 2014 et 2015

4 essais 2014 - 13 essais 2015 - Bayer

La propreté des parcelles influence directement le rendement