Labour et désherbage d’automne ont maîtrisé les ray-gras résistants !

Mi-février, sur la plateforme Herbinnov Sud, l’efficacité du labour est confirmée face à la population de ray-grass résistants aux herbicides. Les programmes herbicides d’automne obtiennent de très bons résultats avec 100% d'efficacité pour la spécialité qui devrait être homologuée ce printemps. Une déception toutefois : les essais portant sur le décalage de la date de semis ont fragilisé l’implantation du blé en raison de la météo.

Visite sur la plateforme Herbinnov Sud à mi-février


Sur la plateforme de désherbage Herbinnov Sud, localisée au nord de Toulouse, le labour pratiqué à l’automne 2018 confirme son efficacité sur une population de ray-grass résistants aux herbicides. Le témoin non-labouré reste sur des niveaux d’infestation élevé de 80 à 100 ray-grass par mètre carré.

Avec une moyenne de deux pieds de ray-grass par mètre carré, l’effet du labour n’est pourtant pas une surprise car les terres n’ont jamais été retournées en 15 ans. « La réaction est donc forcément forte », tempère François Ferrié, en charge de la plateforme.

Autre levier agronomique testé : le semis tardif. Pratiqué sur les parcelles labourées et non labourées, il ne donne pas satisfaction. « Cet automne, des conditions sèches observées au moment de la levée et jusqu’à mi-tallage sur un sol argilo-limoneux ont montré la limite de l’exercice, poursuit l’ingénieur. Nous pressentons une perte de rendement du blé autour de 30% en raison d’un déficit de densité. »


En parallèle, des itinéraires innovants pour réduire la population de ray-grass résistants sont explorés sur une zone de 2 hectares. De la féverole et de la phacélie ont été semées début octobre. Elles vont recevoir un tournesol.

Efficacité prouvée des programmes de désherbage d’automne

Sur parcelles labourées, la pression ray-grass étant faible, les programmes de désherbage ont tous 100% d’efficacité.

Sur parcelles non-labourées :

  • La double application avec Prosulfocarbe en pré-levée et Fosburi® en post-levée apporte 98% d’efficacité sur ray-grass résistants.
  • Le score de 100% d’efficacité est atteint avec l’herbicide au nom de code H158 composé de diflufénicanil, flufénacet et aclonifène, dont l’homologation devrait intervenir au printemps 2019. Positionné au stade 3 feuilles du blé, il détruit 98% des ray-grass.  « Cet herbicide donne aussi de très bons résultats sur dicotylédones et gaillet », complète François Ferrié
  • Fosburi® appliqué seul en post-levée se situe à 85% d’efficacité sur ray-grass résistant.

Toutes ces modalités de traitement herbicide, appliquées aussi sur des microparcelles avec une pression de ray-grass résistants encore plus élevée, confirment ces niveaux d’efficacité.

Le conseil en sortie d'hiver

François Ferrié, ingénieur technique Bayer : « Les températures se radoucissent, le désherbage en sortie d’hiver peut être réalisé dès maintenant. Pour qu’il exprime sa pleine efficacité, le traitement se positionne sur adventices jeunes, avec une bonne hygrométrie, mais avant les apports d’engrais azotés. »