Jessico® Star et Jessico® Néo apportent de la performance face aux souches résistantes de septoriose

Pour sécuriser la protection du blé face aux souches de septoriose résistantes aux fongicides, Bayer propose en 2024 les packs Jessico® Star et Jessico® Néo. Sans triazole, ces packs se composent de Silvron, associant deux SDHI et de Jessico® One, composé de la substance active fenpicoxamide. Celle-ci apporte un nouveau mode d’action. L’efficacité est au rendez-vous. Elle se prouve dans les essais 2023 d’Arvalis et dans ceux de Bayer.

Autorisée depuis deux ans, la fenpicoxamide contenue dans Jessico® One fait l’unanimité contre la septoriose et la rouille brune. « En effet, que ce soit chez Arvalis, les distributeurs et les agriculteurs, tous notent la performance de ce nouveau mode d’action », partage Jérôme Métivier, chef marché fongicides, TS et insecticides céréales chez Bayer. En effet, la fenpicoxamide est issue de la famille des picolinamides (FRAC 21). De plus, elle est d'origine naturelle, issue de fermentation bactérienne.

« Jessico® One est un partenaire fongicide de gestion de la résistance des souches de septoriose. La performance le caractérise dans tous les essais, ceux d’Arvalis comme ceux qui nous menons chaque année. »

Jérôme Métivier
Chef Marché Fongicides Céréales

Jessico® One préserve les modes d’action de la résistance des souches de septoriose

De fait, Bayer propose en 2024 la fenpicoxamide comme pilier de la gestion de la résistance des différentes souches de septoria tritici aux triazoles. Raison pour laquelle, la formulation Jessico® One est commercialisée associée à Silvron dans le pack Jessico Star. Quant à Silvron®, il se compose de deux SDHI complémentaires et efficaces sur septoriose : le bixafen et le fluopyram. « Avec une telle combinaison, nous protégeons les modes d’action, ajoute Jérôme Métivier.Comme nous n’introduisons pas de triazole, cette famille chimique peut-être positionnée en T3 pour contrôler si besoin la fusariose et maladie de fin de cycle. » La règle d’or « une seule famille chimique et un même IDM par campagne » reste le prérequis.

Jessico® Star / Jessico® Néo apporte 82 % d’efficacité sur septoriose

En 2023, Bayer a mené 12 essais sur huit variétés de blé sensibles à la septoriose pour évaluer le pack Jessico® Star. Dans ce cadre, Jessico® One à 1,2 l/ha associé à Silvron® à 0,6 l/ha se compare à trois programmes. Résultat, cette combinaison apporte 82 % d’efficacité sur septoriose. L’ensemble se positionne devant les références du marché. De même, la performance se vérifie aussi en gain de rendement. Ce dernier est de 13,7 q/ha, soit le meilleur score recueilli dans les essais.

Meilleur score de la fenpicoxamide associée à Silvron® confirmé dans les essais Arvalis

Dans trois regroupements d’essais d’Arvalis 2023, le programme associant la fenpicoxamide (Jessico® One) à Silvron® ressort premier du classement. En effet, il se démarque avec 71 % d’efficacité, un rendement de 92,5 q/ha. Le rendement du témoin non traité est de 78,6 q/ha. Dans neuf autres essais pluriannuels Arvalis, une efficacité de 75 % revient au programme Silvron® + Jessico® One. De nouveau, il s’agit du meilleur score du pool avec un rendement moyen de 95,8 q/ha. Dans Perspectives Agricoles de janvier 2024, Arvalis indique que « comparé au témoin non protégé, l’association apporte un gain de marge brute de 101 à 156 €/ha. »

    Positionnement précoce en T2 de Jessico® Star au stade dernière feuille pointante

    Autre avantage, Jessico® Star peut être positionné plus tôt en T2 dans le cycle du blé. Ainsi, il s’applique du stade dernière feuille pointante au stade dernière feuille étalée. «Cette souplesse est intéressante dans une année atypique comme 2024 avec des semis tardifs, souligne Jérôme Métivier. Si le printemps est humide, la septoriose peut apparaître à un moment ou la formation de la dernière feuille n’est pas finalisée. » Une plage de positionnement plus large sur la culture facilite aussi l’organisation des chantiers.