Innovation digitale : Movida®, au service de la viticulture durable

Le digital gagne du terrain en viticulture. Le pilotage de la protection de la vigne avec l’outil d’aide à la décision Movida répond aux enjeux de la viticulture durable : moins de traitements, plus de souplesse dans l’application des produits, plus d’efficacité dans la gestion des chantiers.

Présentation de Movida

L’innovation digitale apporte de la précision, sécurise la récolte et facilite la gestion des aspects règlementaires. L’outil d’aide à la décision Movida® répond à l’enjeu de produire mieux avec moins de contraintes et moins de traitements fongicides.

Cartographie, état des cultures, modélisation des risques de développement des maladies oïdium et mildiou, il fonctionne en connexion avec des réseaux météo.

« Movida est un outil d’aide à la préconisation qui vient conforter le lien entre le technicien terrain et le viticulteur, sécurise les décisions de traitement et le choix des produits »

Ces fonctionnalités sont utilisées par de nombreuses structures de conseil, coopératives et négoces, soit plusieurs centaines de viticulteurs. Le Mas Numérique, un programme d’expérimentation collectif et de formation localisé à Villeneuve-lès-Maguelone dans l’Hérault et adossé à Montpellier SupAgro, a recours à Movida pour raisonner la protection de son vignoble. L’outil a intégré cette année, la méthode d’analyse moléculaire qPCR. Elle améliore la prévision des risques oïdium et permet de mieux ajuster le traitement.

Projections de Movida

  • En 2019, Movida prendra en compte le risque botrytis.
  • En 2020, grâce à l’évaluation de la surface foliaire par télédétection, il sera possible d’adapter les préconisations sur les doses de produits.

"Ces évolutions seront mises en place au Mas Numérique lorsqu’elles seront au stade pilote" précise Jean-Luc Dedieu. Il insiste sur l’importance de la maîtrise d’un outil de conseil comme Movida, y compris comme préalable à la construction de programmes incluant des produits de biocontrôle pour un positionnement efficace. Deux sont en projet chez Bayer : l’un contre l’oïdium de la vigne et l’autre contre le botrytis.

Le sens de la vigne

« Les défis sont relevés pour simplifier le métier de viticulteur, apporter davantage de sérénité dans le travail, tout en assurant la production en quantité et qualité. Si le coeur de notre mission repose sur la recherche, nos engagements servent la vigne dans le bon sens, en tant que plante, en tant qu’outil de production, en tant qu’outil de dynamisation des territoires. »