Herbinnov Est en 2020 : confirmer la pertinence de l’agronomie en désherbage et tester le semis sous couvert

Magnant, Aube (10)

Sur la plateforme Herbinnov Est, localisée non loin de Troyes, le décalage de la date de semis du blé complété par un programme de désherbage s’est révélé très pertinent lors de la précédente campagne d’essais. Pour cette saison 2019-2020, deux autres pratiques agronomiques sont à l’épreuve face à une problématique de vulpins : l’effet d’un maïs avant un blé et le semis du blé décalé. Une expérimentation de semis de luzerne sous couvert de tournesol complète le dispositif. Sans oublier le bénéfice qu’apportent, en complément, les programmes herbicides.

La crise sanitaire nous impose d’annuler toutes nos visites prévues sur nos plateformes régionales HERBINNOV en Juin. Dans cette période, nous nous engageons à vous communiquer régulièrement les actualités de nos différentes expérimentations mises en place sur ces Plateformes.  Autant de thématiques pour lesquelles nous souhaitons vous faire bénéficier de nos observations au travers de vidéos, de témoignages et de visites virtuelles pour vous permettre de tirer le meilleur parti de nos résultats...

Caractéristiques de la plateforme Herbinnov Est (10) :

  • Problématique : infestation sérieuse de vulpins, avec en moyenne 160 plantes /m² dans les témoins
  • Superficie de la plateforme : 1,5 ha scindé en trois bandes thématiques (1 bande à risque et 2 bandes optimisées, de 12 m sur 200 m)

Retrouvez tous les résultats 2019.

Comparer les pratiques de désherbage des agriculteurs de la région aux itinéraires techniques introduisant des leviers agronomiques

Dans le cadre de cette troisième campagne d’essais désherbage, l’exploitation qui héberge à nouveau la plateforme est concernée par un problème de vulpins sur certaines parcelles, même si la résistance est peu présente.

Les essais conduits sur la campagne 2018-2019 ont permis d’isoler les pratiques qui apportent 100 % d’efficacité comme le décalage de la date de semis du blé. L’idée pour cette édition est de confirmer ces bons résultats et d’explorer d’autres itinéraires.

Trois bandes d’essais sont ainsi installées sur la même zone qu’en 2019. Celle dite « bande à risque » avec une rotation blé sur blé côtoie deux bandes qualifiées d’«optimisées », centrées sur l’agronomie.

Bandes optimisées : évaluer l’effet du maïs

L’essai est cultivé en maïs. Il doit recevoir un semis direct de blé. L’objectif est d’évaluer le taux de contamination en vulpins derrière cette culture de printemps ainsi que son impact l’année suivante. Son rôle est notamment de casser le cycle de la graminée adventice. Un labour a été effectué il y a 2 ans sur cette partie de la parcelle. Il n’est pas recommandé cette campagne, car cette intervention interviendrait trop tôt vis-à-vis du taux de décroissance des graines de vulpins. 

Cette bande est divisée en plusieurs modalités de programmes de désherbage :

  • automne seul,
  • double automne,
  • automne puis sortie d’hiver,
  • sortie d’hiver seul.

  

Bande à risque : confirmer le bénéfice du décalage de la date de semis

Le risque de développement du vulpin est à son maximum dans cette bande avec un blé suivant un blé. Le blé est semé soit début octobre, soit décalé de trois semaines.

Comme dans le cadre des bandes optimisées maïs, l’essai doit évaluer en plus l’efficacité des quatre modalités de désherbage combinées à l’agronomie :

  • automne seul,
  • double automne,
  • automne puis sortie d’hiver,
  • sortie d’hiver seul.

Itinéraire innovant : le semis de luzerne sous couvert du tournesol

La deuxième bande d’essais, dite « optimisée », doit accueillir un tournesol au printemps 2020. Elle a été précédemment semée en blé. Un semis de moutarde a été effectué en juillet après la récolte. Avec la sécheresse, cette culture intermédiaire s’est mal développée. Ce sont donc des repousses de blé qui sont aujourd’hui principalement présentes.

Un désherbage chimique avant l’hiver reste prévu dans le protocole. L’agriculteur réalisera aussi un travail mécanique superficiel pendant l’hiver. Un semis de tournesol sera pratiqué. Par la suite un semis de luzerne sera effectué, pour pouvoir effectuer à l’automne 2020 un semis de blé en direct, sans travailler le sol. Outre ses propriétés pour améliorer la fertilité du sol et sa structure, la luzerne doit empêcher la levée des vulpins. Un désherbage des rangs de tournesol sera peut-être nécessaire.