Herb’innov : deux journées de visite en juin 2016

Pour la 2ème édition, 500 agriculteurs, distributeurs et prescripteurs ont participé aux journées de visites Herb'innov les 1er et 2 juin 2016. Au programme de ces deux journées, une réunion plénière le matin sur la thématique "Gestion Responsable des Herbicides en France et dans le monde....." avec les interventions

Pour la 2ème édition, 500 agriculteurs, distributeurs et prescripteurs ont participé aux journées de visites Herb'innov les 1er et 2 juin 2016.

Au programme de ces deux journées, une réunion plénière le matin sur la thématique "Gestion Responsable des Herbicides en France et dans le monde....." avec les interventions de :

  • Roland BEFFA de BAYER - La résistance des adventices aux herbicides : diagnostiques, étude de cas et outil de prévision.
  • Alain RODRIGUEZ - ACTA - La biologie des adventices
  • Guillaume CHANCRIN de BAYER : Gestion du désherbage dans la rotation

Témoignage d'agriculteurs :

  • Damien BEAUJOUAN : céréalier dans le Loir-et-Cher (41)
  • Pierre GAUTIER : céréalier en Charente-Maritime (17)
  • Jean-Paul KIHM : céréalier en Haute-Marne (52)

La plénière a été suivie d’une visite de la plateforme d’essais pluriannuelle implantée sur l’exploitation de Julien LEVESQUE. Les participants ont pu découvrir l’intérêt de la combinaison des leviers non-chimiques (labour, décalage de date de semis, faux-semis, désherbage mécanique…) et chimiques (diversification des modes d’actions) dans la rotation.

Sur cette plateforme, en forte infestation de ray-grass, trois ateliers ont permis de mettre en lumière des points importants pour la maitrise de ces adventices :

Agronomie

  • L’effet de leviers agronomiques qui ont fait leurs preuves : notamment labour et décalage de la date de semis.
  • L’intérêt d’associer plusieurs leviers non-chimiques pour diminuer la pression adventice avant l’emploi des solutions chimiques

Chimie et rotation

  • L’intérêt du programme Automne puis sortie Hiver sur céréales en combinant deux passages pour une meilleure efficacité et régularité, et pour ramener de la diversité dans les modes d’action.
  • L’intérêt de diversifier les modes d’actions dans la rotation, surtout dans les rotations Blé / Maïs où l’on peut retrouver la même flore (ex: ray-grass) et les mêmes modes d’actions.

Le colza dans la rotation

  • Le colza permet d'utiliser des modes d'actions différents pour contrôler le ray-gras et donc de diminuer la pression de sélection
  • La possibilité et l’intérêt d’intégrer des pratiques agronomiques même sur une culture où les jours disponibles sont limités.

La récolte approchant il est maintenant temps de penser à la suite et notamment les successions culturales qui seront mises en place sur la plateforme. L’étude devrait se poursuivre avec notamment l’introduction de la betterave dans la rotation et l’effet que cela pourra représenter pour la lutte contre le ray-grass.