Excoriose, stratégie de protection

La stratégie de protection se base en premier lieu sur l'observation des parcelles après la chute des feuilles, avant la taille, afin de détecter la présence éventuelle de symptômes.

La stratégie de protection se base en premier lieu sur l’observation des parcelles après la chute des feuilles, avant la taille, afin de détecter la présence éventuelle de symptômes.

Si cela s’avère nécessaire à l’issue de ces observations, la stratégie sera alors de mettre en place des mesures prophylactiques lors de taille puis une lutte chimique au moment du débourrement.

Prophylaxie

Dans les parcelles où l’excoriose est présente, lors de la taille, il est recommandé d’éliminer les sarments présentant des symptômes et de brûler tous les restes de taille.

Lutte chimique

La décision de mettre en œuvre une protection fongicide dépendra à la fois de l’historique de la parcelle et des observations réalisées au moment de la taille. Un seuil de tolérance d’environ 10 % de rameaux excoriés peut être avancé. Lorsqu’elle est mise en œuvre, la lutte chimique doit assurer la protection de toutes les feuilles apparues entre les stades "éclatement des bourgeons" et "5-6 feuilles étalées".

Deux stratégies coexistent

  • La première stratégie consiste à faire deux applications avec un fongicide de contact homologué pour cet usage (mancozèbe, folpel, soufre …). Le premier traitement est réalisé lorsque 40 à 50 % des bourgeons atteignent le stade "éclatement des bourgeons" et le deuxième lorsque 40 % des bourgeons sont au stade "2 à 3 feuilles étalées".
  • La deuxième stratégie, de loin la plus facile à mettre en oeuvre, consiste en une application unique avec un fongicide à base de fosétyl®-Al au tout début du stade "éclatement des bourgeons".