Datura stramoine sur maïs, tournesol, pomme de terre et betterave

Le datura stramoine est doublement nuisible : il est envahissant et contient des alcaloïdes très toxiques. La présence de ses graines dans les matières premières est réglementée. Cette adventice se rencontre principalement dans les cultures estivales comme le maïs, le soja, le tournesol et le sorgho, et se développe aussi dans les champs de pommes de terre et de betteraves. Prévention et contrôle de l’envahissement s’imposent.

Profil de l'adventice

Leviers agronomiques

La principale mesure de prévention contre le datura stramoine réside dans la gestion de la rotation. Les rotations courtes sont à éviter, l’implantation de cultures d’hiver couvrantes est conseillée. Les cultures à risque comme le tournesol sont à limiter dans les parcelles connaissant des problèmes de contrôle de l’adventice. Le faux semis en interculture favorise le déstockage du datura stramoine. Le labour n’est pas recommandé car l’adventice présente un taux annuel de décroissance faible (30 %). La gestion des tournières et passages d’enrouleurs, comme l’entretien des fossés et bords de champs, est important afin de limiter l’extension de l’adventice dans la parcelle. Un semis homogène, dans le tournesol par exemple, empêche l’adventice de se développer par effet d’étouffement. Le binage se révèle efficace s’il est effectué sur un sol sec, au stade jeunes plantules. Enfin, le nettoyage du matériel de récolte et de travail du sol, avant et après le passage d’une parcelle infestée, est essentiel pour limiter la dissémination de l’adventice.

Conseils phytosanitaires

Outils et services

Bayer propose plusieurs outils pour reconnaître la flore adventice. Gratuits, ils sont utilisables sur mobile. Dicot’ID permet de déterminer les dicotylédones et de connaître leur nuisibilité, adventice par adventice ainsi que leur biologie pour mieux les contrôler. xarvio™ Scouting constitue un véritable assistant de poche pour les tours de plaine. À partir d’une photo prise avec un smartphone, l’outil aide à la reconnaissance de nombreux nuisibles, dont les adventices.