Cécidomyie : intervenir avant la ponte

Pour lutter efficacement contre la cécidomyie du pois, l'intervention doit viser les adultes avant qu'ils ne pondent, au moment du pic de vol, en fin de journée.

Pour lutter efficacement contre la cécidomyie du pois, l’intervention doit viser les adultes avant qu’ils ne pondent, au moment du pic de vol, en fin de journée. Un traitement à base de deltaméthrine, contenue dans Decis Protech® offre une bonne efficacité contre cet insecte.

Les œufs et les larves de la cécidomyie sont difficiles à atteindre : ils sont cachés dans les boutons floraux fermés. L’insecticide doit donc être utilisé sur l’adulte, dès son arrivée dans la culture de pois, sachant que le pois est sensible du stade 7-8 feuilles à la floraison. Une deuxième intervention peut s’avérer nécessaire, mais dès que les fleurs sont ouvertes, tout traitement devient inutile.

Le seuil de nuisibilité est d’une cécidomyie en moyenne par bouton floral. C’est en pinçant les boutons encore verts et en les ouvrant doucement que l’on peut voir les femelles. Une telle inspection sur plusieurs plantes de bordure de champ est ainsi conseillée.

Pour prévenir le risque, mieux vaut éviter de semer des pois à proximité de parcelles fortement infestées au cours des deux années précédentes.

Decis Protech® (15 g/l de deltaméthrine) s’utilise à la dose de 0,42 l/ha.

La deltaméthrine, pyréthrinoïde de synthèse qui a fait ses preuves depuis de longues années, présente un large spectre d’activité sur les insectes nuisibles et une excellente persistance d’action. Cette substance active, efficace à faible dose, agit à la fois par contact et par ingestion : de quoi atteindre tous les insectes, qu’ils soient baladeurs ou piqueurs.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter :