Carpocapse : solution & gestion des résistances

La solution Bayer contre le carpocapse sur pommier et poirier, ainsi que des conseils pour la gestion des résistances aux produits phytopharmaceutiques.

« La gestion des résistances aux produits phyto est importante pour lutter contre le carpocapse: les mêmes familles chimiques ne doivent pas être utilisées en G1 et en G2... »

Guy Blanc
Responsable technique arboriculture Bayer

La solution Bayer

Insecticide de la famille des chloronicotinyles, Calypso lutte efficacement contre le carpocapse à la dose de 0,025 l/hl.

En G1, la première application se fait aussi bien au stade ovicide que larvicide, 15 jours après la floraison, et la seconde a lieu au moment du pic du vol.

En G2 et G3, Calypso s’utilise au moment du pic du vol.

Respectez la cadence de 14 jours en vous limitant à deux applications par an. Dans les situations à forte pression carpocapse, il est conseillé de réduire cette cadence jusqu'à 8 jours et de suivre les préconisations du bulletin de santé du végétal. Le délai avant récolte est de 14 jours.

Gestion des résistances

« La gestion des résistances aux produits phytosanitaires est importante pour lutter contre le carpocapse » souligne Guy Blanc. «Les arboriculteurs ne doivent pas utiliser les mêmes familles chimiques en G1 et en G2. Le choix d’une famille se fera en fonction des autres ravageurs, des effets sur les auxiliaires, du délai avant récolte des produits. Autre conseil pour diminuer la pression chimique et éviter les résistances : bien cibler les périodes à haut risque. Pour cela, il faut suivre les vols en fonction des pièges et positionner les produits selon le mode d’action ovicide ou larvicide. »