Black-rot : aidez-vous de la prophylaxie

Pour contrer le black-rot, aidez-vous de mesures prophylactiques dont l'objectif est de réduire l'inoculum primaire.

Le feuillage de la vigne peut être contaminé par les spores de black-rot conservées dans les fruits momifiés, les rameaux, les vrilles. Cette contamination primaire intervient de la sortie des premières feuilles à quelques jours après la floraison. Les grappes sont sensibles jusqu’à la fermeture. 

La période de la taille reste le bon moment pour réduire la pression de black-rot. Eliminez les rameaux et les vrilles qui peuvent porter des chancres ainsi que les grappes avec des baies momifiées restées sur les charpentes lors de la taille.

Conseil

En cas d’attaques virulentes, rognez sévèrement sur les entre-cœurs avant la fermeture de la grappe. Arrachez toutes les souches de vignes non productives, elles constituent des réservoirs.

Les organes ainsi éliminés peuvent être compostés. Le compost réalisé hors de la parcelle peut être utilisé pour fertiliser les vignes car la montée en température lors de la décomposition des matières organiques détruit les formes de conservation du champignon. Si le brûlage est le plus rapide et efficace il est soumis à réglementation sur les déchets verts (voir auprès de la commune).

Parce que le développement du champignon nécessite de la lumière, enfouissez les baies et les organes contaminés. Vous pouvez aussi déchausser seulement après le premier traitement contre le black-rot afin de laisser les baies momifiées enfouies à l’automne. Ces mesures vont augmenter l’efficacité de la lutte chimique.