Bilan mildiou pomme de terre 2016 : Infinito® plus efficace et plus rentable

2016 a été marquée par une très forte pression mildiou. Dans ces conditions difficiles, tout le monde a pu observer, au champ ou dans les essais, de très nettes différences de performances entre les solutions anti-mildiou disponibles. Ces différences visuelles se retrouvent au rendement et, au final, elles créent de gros écarts de rentabilité.

Efficacité : des différences entre solutions visibles au champ et à la récolte

Deux spécialités translaminaires sortent du lot en efficacité

Dans ce contexte difficile, les produits de contact simples et élaborés ont rencontré de réelles difficultés. Elles ont clairement été mises en évidence sur notre plate-forme d'essais à Hancourt, dans la Somme (voir photos ci-dessus). Dans le cadre de programmes « potentiel produits » (chaque programme était mené avec un seul produit), leur usage a été comparé à celui des solutions translaminaires diffusantes. Deux de ces spécialités sortent nettement du lot en efficacité, dont Infinito® qui s'affirme de nouveau comme un pilier incontournable des programmes anti-mildiou.

Infinito® fait la différence en rendement

Pour connaître l'impact réel sur le rendement final, Bayer a mené ses essais 2016 jusqu'à la récolte. Le constat est clair : les fortes différences d'efficacité observées en végétation se retrouvent à l’arrivée, avec de gros différentiels de rendement en faveur des deux mêmes spécialités translaminaires diffusantes et un avantage final pour Infinito® (voir résultats ci-dessous, essais potentiel produits - Programmes mono-produits).

Efficacité (7 essais Bayer - 2015 à 2016)
Intensité cumulée de mildiou sur feuillage (AUDPC)

Rendement (3 essais Bayer - 2016)

Rentabilité : Infinito® pour plus de rendement et de marge nette à chaque phase du programme

Restait alors à prouver que ces différences de performances produits sont rentables dans le cadre de programmes réels associant différentes solutions. Et si oui, quel type de programme apporte le meilleur retour sur investissement.

Pour y répondre, Bayer a comparé jusqu’à la récolte 3 programmes « Rentabilité » à 12 passages :

Programme A 12 passages avec des produits de contact simples (à base de mancozèbe ou de fluazinam) Programme B 8 passages avec des produits de contact simples + 1 passage avec un contact élaboré + 3 passages avec des spécialités translaminaires, dont 2 Infinito® Programme C 5 passages avec des produits de contact simples + 2 passages avec un contact élaboré + 5 passages avec des spécialités translaminaires, dont 4 Infinito®
Résultats

Les conclusions sont claires : le programme avec 4 passages Infinito® permet un gain de 2 050 €/ha par rapport à un programme sans Infinito®.

Infinito®, un pilier des programmes pour assurer la performance économique

Grâce à son efficacité préventive de haut niveau régulière sur tiges, feuilles, bouquets terminaux et tubercules dès leur initiation, Infinito® fait la différence aussi bien en croissance active qu’en végétation stabilisée : il valorise ainsi mieux l’investissement fongicide par rapport aux produits de contact pendant ces deux phases clés du programme.

De la croissance active à la fin de cycle

Pendant toutes les périodes à risque mildiou, en phases de croissance active, de végétation stabilisée et en fin de cycle, Infinito® optimise et rentabilise tous les programmes. Sa bonne utilisation se fait à raison de 4 applications par an, tout en permettant de gérer l’indispensable alternance des modes d’action.

À lire également :