Alternariose du poireau, Physalis, la solution de Bayer

Le produit Physalis permet de sécuriser en souplesse les programmes fongicides sur poireau tout en améliorant le rendement.

L'essentiel des préconisations

 

  • Appliquer à 0,4 kg/ha dès l'apparition des premières taches.
  • Renouvellement possible après 14 jours.
  • N'appliquer qu'une seule fois maximum par an avant le stade BBCH 20 ou deux fois par an après ce stade.

  

Bayer propose le fongicide Physalis pour contrôler l'alternariose du poireau. Ce produit a le gros avantage d'être également homologué contre la rouille, une autre maladie préjudiciable à cette culture.

Ce fongicide est très performant et très efficace pour limiter fortement le développement de cette maladie. Il apporte également une très bonne persistance d'action à cette protection chimique et des performances régulières, quelles que soient les conditions. Physalis permet aussi une meilleure croissance du fût et améliore le rendement de cette culture.

Ce produit est composé des molécules trifloxystrobine et tébuconazole, appartenant chacune à une famille chimique différente. La première fait partie de la classe des strobilurines, la seconde à celle des triazoles. Grâce à cette composition, Physalis prévient l'apparition de souches résistantes et son activité est à la fois préventive et curative. L'activité de ce fongicide est ainsi optimisée et son positionnement plus souple.

En pulvérisation foliaire, Physalis doit s'appliquer à la dose de 0,4 kg/ha dès l'apparition des premières taches d'alternariose. L'application peut être renouvelée au bout de 14 jours en fonction du risque. Il est toutefois conseillé de n'appliquer Physalis sur sa parcelle de poireaux qu'une seule fois par an avant le stade BBCH 20, ou deux fois maximum par an lorsque les applications sont réalisées après le stade BBCH 20.