Alternariose du chou : la solution Physalis

Le fongicide à base de tébuconazole et trifloxystrobine, Physalis, permet un contrôle efficace de l'alternariose du chou.

L'essentiel des préconisations

  • Appliquer Physalis à 0,4 kg/ha
  • Ne pas appliquer Physalis plus de deux fois par an

Physalis, est un fongicide composé de trifloxystrobine et tébuconazole, appartenant chacune à une famille chimique différente (strobilurines et triazoles). Grâce à cette composition, Physalis évite l'apparition de souches résistantes et son activité est à la fois préventive et curative. Ce produit offre de plus le gros avantage d'être homologué sur un grand nombre de choux (choux fleurs, brocolis, choux pommés et choux de Bruxelles) et sur Mycosphaerella, une autre maladie préjudiciable à ces cultures.

Physalis est très performant et très efficace pour limiter fortement le développement de l'alternariose. Il apporte également une très bonne persistance d'action et des performances régulières, quelles que soient les conditions.

En pulvérisation foliaire, Physalis doit s'appliquer à la dose de 0,4 kg/ha dès l'apparition des premières taches d'alternariose, deux à quatre mois avant la récolte. L'application peut être renouvelée en fonction du risque mais il est conseillé de n'appliquer Physalis sur sa parcelle de choux que deux fois par an.