Adapter les interventions fongicides selon le potentiel parcellaire et le risque maladie avec Movida®

L’innovation digitale apporte de la précision, sécurise la récolte et facilite la gestion des aspects règlementaires. L’outil d’aide à la décision Movida® répond à l’enjeu de produire mieux avec moins de contraintes. Témoignages dans le Cognac, appellation engagée dans un référentiel viticulture durable.

Movida® simplifie la construction du programme fongicide car il intègre dans ses recommandations les données règlementaires de chaque produit utilisé.

L’interprofession du Cognac a lancé en novembre 2016 une démarche de progrès pour la filière. Parmi les six enjeux identifiés pour amener les viticulteurs vers la certification Haute Valeur Environnementale (HVE) : la maîtrise des produits phytosanitaires. Les outils d’aide à la décision font partie des technologies numériques qui aident à appliquer les produits au bon moment et à respecter la réglementation.

« Cet outil m’alerte de façon régulière et m’apporte du recul sur mes pratiques dans le cadre d’une démarche de progrès. »

Julien Guiet
Domaine Guiet-Clerjaud, à Saint-Martial-de-Vitatern

Le digital complète l'agronomie

Movida®, proposé par Bayer, suit l’évolution de la pression mildiou et oïdium. Julien Guiet, jeune viticulteur installé sur 23 ha, est attentif à tout ce qui lui permet « de gagner des points » dans le cadre de la certification HVE. « Je fais partie d’une génération réceptive aux technologies, les outils d’aide à la décision nous confortent dans nos décisions, souligne-t-il. En 2016, la coopérative m’a conseillé d’utiliser Movida® pour piloter mon programme fongicide. Je l’ai expérimenté sur une campagne. D’ores et déjà, je retiens la simplicité d’utilisation, la traçabilité des enregistrements et l’évaluation de la pression maladies. » La décision de traiter et la construction de son programme sont motivées par plusieurs sources : « Je m’appuie sur les bulletins de santé du végétal, sur mon observation, les alertes de mon technicien, et je croise avec celles de Movida®. » Michel Renaud, conseiller technique à la coopérative Océane, compte vingt abonnés au service Movida® dont la Maison Guiet.

« Movida® conforte les recommandations de nos services techniques. Il permet de surveiller les situations à risques ou les oublis grâce à l’enregistrement des traitements. »

Michel Renaud
Conseiller technique à la coopérative Océane

Le logiciel lui donne de la hauteur, une vision globale sur les contaminations et les programmes pour chaque adhérent. L’outil complète les diagnostics réalisés par son service agronomique. Mais, c’est avant tout un repère pour intervenir auprès de ses clients. « Movida® nous permet de bien cibler la date d’intervention, de conseiller au mieux le viticulteur selon l’historique de traitement des parcelles », relève-t-il.

Le suivi à la parcelle pour sécuriser les décisions

Le raisonnement à l’échelle de la parcelle est essentiel pour produire mieux. François Bordier, conseiller technique des établissements Subin, suit quinze viticulteurs avec Movida® sur les cinquante de son portefeuille. L’outil constitue un tableau de bord précis : « Movida® croise les conditions agronomiques avec les traitements pour chaque parcelle et offre une grande interactivité explique-t-il. Dès que je contacte le client, je peux visualiser les produits utilisés, le prévisionnel, ceux disponibles chez lui ». Sa base de données aide à bien respecter la réglementation : « Le logiciel informe si le fongicide sélectionné peut être utilisé en mélange », complète-t-il. Le technicien pilote en parallèle une parcelle de référence pour évaluer la pression parasitaire. La fonction d’évaluation de maturation des œufs d’hiver de mildiou proposée par Movida® complète ses notations. Didier Bureau gère 80 ha en EARL à Saint-Sulpice-de-Cognac. Il s’est associé en 2010 avec Xavier Seguin, employé sur le vignoble depuis 2003. Son objectif : traiter le moins possible tout en préservant le potentiel de récolte. Avec 40 années de pratique, il se fie à son œil, à la météo à la parcelle et aux alertes des établissements Subin. Pour sécuriser ses décisions, il utilise Movida® depuis 4 ans. Il qualifie l’outil de guide souple et précis. « In fine, je peux décider de prendre un risque sur un traitement. L’essentiel est de bien positionner le bon produit. » Son associé respecte les alertes de Movida®. « Celui qui le suit à la lettre n’aura aucun problème », assure-t-il.

« Movida® permet de bien arbitrer dans la construction du programme prévisionnel grâce à l’historique de traitement. Il informe si le fongicide sélectionné peut être utilisé en mélange. »

François Bordier
Conseiller technique des établissements Subin

21 jours de protection, une solution pour moins traiter et optimiser les chantiers

Viser 21 jours de protection sécurisée, c'est possible. Associez un anti-oïdium à 21 jours et un anti-mildiou à 14 jours. Selon le risque, Movida® vous aide alors à piloter l’éventuel renouvellement de la protection mildiou entre 14 et 21 jours.

Movida® en résumé

• Évaluation des risques mildiou et oïdium à la parcelle

• Prise en compte de la réglementation sur les mélanges

• Organisation et anticipation des chantiers

• Traçabilité des interventions

Movida® demain

Bayer travaille à de nouvelles évolutions pour aller plus loin en matière de viticulture de précision :

• Prévision plus précise à la parcelle des risques mildiou-oïdium grâce à une météo de précision et la méthode qPCR permettant d’identifier la présence d’oïdium bien avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie.

• Identification du risque botrytis de la véraison à la vendange pour bien positionner le produit de biocontrôle.

• Calcul de la juste dose à apporter en fonction du volume de végétation et du risque maladies.