A l'automne, veiller aux conditions d'application ? Un passage obligé pour un désherbage précoce efficace

Les semis d'automne ont été faits dans la plupart des régions de France et dans des conditions plutôt favorables ! C'est un bon début ! Pour autant le travail ne fait que commencer et les agriculteurs le savent bien. Les applications d'Automne sont un des temps forts de la conduite de la culture. Appliquer les solutions de désherbage dans de bonnes conditions est primordial pour maximiser l'efficacité des herbicides, éviter les risques de phytotoxicité et au final obtenir la meilleure rentabilité possible. Petit rappel des bonnes pratiques avec Magalie Devavry, responsable technique herbicides céréales Bayer.

Les atouts d'un désherbage précoce ?

Désherber tôt ses parcelles de céréales permet de réduire la concurrence des adventices au démarrage de la culture et donc de préserver son potentiel rendement.

C’est d’autant plus vrai quand le risque d’infestation est fort, par exemple, si le salissement de la parcelle est important ou si les disponibilités en eau et en éléments nutritifs sont limités. En automne, le désherbage intervient sur adventices jeunes qui sont plus faciles à contrôler. 

« En complément de pratiques agronomiques adaptées, intervenir tôt en automne est le meilleur moyen pour éliminer le plus d’adventices possible. »

Quelles sont les conditions d’application pour maximiser l'efficacité du désherbage précoce à l'Automne ?

Que cela soit des solutions de pré-levée comme Mateno ou de post-levée précoce comme Fosburi,  de nombreux critères sont à prendre en compte : les conditions météorologiques, la qualité du sol au moment du semis, le stade d'intervention ou encore la bonne hygrométrie du sol sont autant de paramètres qui permettent de tirer le meilleur parti des solutions appliquées pour optimiser in fine sa rentabilité !

Retrouvez ci-dessous en synthèse nos recommandations :

Bon à savoir pour les produits racinaires :

Avec les produits racinaires d’automne utilisés en pré-levée ou en post-levée précoce de la céréales, veiller à la profondeur de semis, à la qualité du lit de semences et à la pluviométrie après application pour assurer une bonne sélectivité.

Le désherbage précoce est-il un levier intéressant pour contrer vulpins et ray-grass ?

Les herbicides utilisés en automne et en sortie d’hiver ne développent pas les mêmes modes d’action contre les adventices. Les herbicides appliqués en automne ont un mode d’action racinaire, qui reste efficace face aux mauvaises herbes résistantes en sortie d'hiver. Or, ce sont 30 à 40% des parcelles qui sont confrontées à ces problématiques, notamment sur vulpins ou sur ray-grass. De plus, les solutions de désherbage en pré et/ou post-levée précoce du blé combinent des molécules avec différents modes d’action pour encore plus d’efficacité.

En complément de pratiques agronomiques adaptées, intervenir tôt en automne est le meilleur moyen pour éliminer le plus d’adventices possible. Et si l’infestation n’est pas totalement maîtrisée au redémarrage de la végétation, il sera toujours temps de mener un traitement de rattrapage en sortie d’hiver et préserver ainsi le potentiel récolte.

Zoom sur Mateno® herbicide d'Automne de pré-levée sur blé tendre d'hiver

Mateno® est un herbicide d’automne complet à très large spectre anti-graminées, vulpins, ray-grass notamment, et anti-dicotylédones. . La dose préconisée est de 2 l/ha. Nous ne recommandons pas la réduction de dose car le risque de perte d’efficacité est net. La perte est proche de 10 % sur vulpin ou ray-grass pour une dose entre 1,6 l et 2 l.

C’est la solution qui, solo, a montré le meilleur niveau d’efficacité sur vulpins et sur ray-grass, avec plus de 90 % d’efficacité, voire plus si les conditions optimales sont réunies. Le même niveau d’efficacité est observé sur agrostis, paturins et vulpies. Contre les dicotylédones, il est efficace à plus de 95 % sur véroniques, pensées, coquelicots. 

« Mateno® en associant différentes molécules apporte une réponse aux agriculteurs dans la gestion des graminées résistantes, type vulpin ou ray-grass. »