Idée reçue n°5 : « Les pictos sur les bidons de pesticides indiquent que ce sont des produits dangereux dont il faut se passer ! »

Dernière mise à jour le 27/11/2017

Les pictos sont présents sur de nombreux produits, y compris ceux d’utilisation courante. Ils ne signifient pas que l’usage de ces produits est déconseillé, mais qu’ils sont à manipuler avec précaution.

L’étiquetage est la première information fournie à l’utilisateur sur les dangers et les précautions à prendre.

Tous les produits dangereux sont étiquetés selon le règlement européen CLP (Classification Labelling Packaging), ce dernier définit comment doivent être classés, étiquetés et emballés les substances et produits chimiques dangereux. Il vise à assurer la protection des travailleurs, des consommateurs et de l’environnement.

Des pictos qui s’affichent sur nos produits quotidiens

Détachant textile, produit d’entretien à base de cire d’abeille liquide, huiles essentielles bio, flacon de liquide pour cigarette électronique… la liste des produits étiquetés avec ces pictos est longue, néanmoins nous les utilisons régulièrement.

Ne pas confondre danger et risque

Danger et risque ne doivent pas être confondus. Un risque s’évalue en fonction de l’exposition à un danger. Le soleil, par exemple, est dangereux pour notre peau. Si toutes les précautions sont prises pour limiter au maximum l’exposition (lunettes de soleil, crème solaire, durée et horaires…), le risque est alors mieux maîtrisé.

Au même titre, les bonnes pratiques agricoles permettent de réduire le risque lié à l’usage des produits phytosanitaires.

Pour en savoir plus sur cette thématique contactez Bayer Service Infos

Partagez cet article :