Poirier

La suppression des différents organes contaminés par les champignons responsables de la tavelure, la stemphyliose ou encore l’oïdium restent des mesures préventives à privilégier en production de poires. La surveillance des multiples ravageurs offre quant à elle l’assurance de traiter au bon moment. L’alternance des familles chimiques est fortement recommandée.

Problématiques liées :

Newsletter

S'abonner à la newsletter

Recevez chaque mois dans votre boîte mail un condensé de l'actualité Bayer-Agri.fr : conseils, actualités, réglementation, bonnes pratiques, nouveaux outils et services...