Agriculteurs et apiculteurs connectés autour d’une ruche

Dernière mise à jour le 13/07/2017

Depuis 2015, Bayer réalise des suivis de ruchers à l’aide de balances électroniques connectées. Elles enregistrent le poids des ruches pendant la saison apicole. Le but principal de cette action est d’instaurer un dialogue entre agriculteurs et apiculteurs afin de les familiariser à leurs métiers réciproque. Et suivre, avec tous les professionnels, l’activité des butineuses, pour mieux les respecter.

Les balances électroniques : une opportunité pour échanger entre professionnels

L'objectif :

L’activité de la ruche se visualise en direct grâce à la mesure de ses variations de poids. Les données recueillies permettent de déterminer si les abeilles ont quitté leur refuge et sont entrain de butiner les cultures. Ces indications sont très utiles pour pouvoir adapter les traitements aux champs. Enregistrées sur toute la période de butinage, elles donnent un aperçu global.

Les actions :

50 balances sont installées chez des agriculteurs et permettent à des coopératives agricoles ou à des organisations de producteurs de communiquer à leurs adhérents sur le thème de l’abeille et les bonnes pratiques agricoles. Le suivi des balances mobilise un agriculteur, un apiculteur et une coopérative ou une organisation de producteurs. Ce sont ces échanges que Bayer recherche afin d’ouvrir le dialogue entre deux activités interdépendantes que sont l’agriculture et l’apiculture.

La parole aux utilisateurs lors du lancement au Printemps 2015

« Innover pour préserver la biodiversité », tweet du 07/05/2015 de la coopérative du Sud-Ouest Val de Gascogne

« Val de Gascogne et Bayer France s’associent pour la préservation de la biodiversité. Bayer France […] a choisi de mener un projet, en collaboration avec Val de Gascogne, sur la préservation et la sauvegarde de la biodiversité et plus particulièrement des abeilles. Ainsi, mercredi 06 mai 2015, une balance a été placée sous la ruche d’un apiculteur partenaire, avec l’aide d’Isabelle Ladevèze (Bayer), afin de mesurer l’évolution de la production de miel en fonction des saisons. Une évaluation dont le suivi peut être fait « en live » en se connectant sur un site internet dédié qui récupère les données recueillies par les différents capteurs de la balance. Cette initiative doit servir à sensibiliser les agriculteurs au fait que les périodes de traitements sont à corréler avec les moments où les abeilles pollinisent par exemple. Il est important de développer le dialogue et les relations entre agriculteurs et apiculteurs, deux professions bien que sensibles à la préservation de l’environnement et de la biodiversité qui doivent davantage travailler ensemble. »

Pour en savoir plus sur cette thématique contactez Bayer Service Infos

Partagez cet article :